Le sacerdoce
a) En quelques mots
Celui qu’on appelle « le Bon Pasteur » et dont l’amour fonde l’unité de tous les chrétiens, c’est Jésus Christ. Pour que son œuvre d’amour continue aujourd’hui d’atteindre tous les humains, le Christ choisit des individus qui, en quelque sorte, continuent son travail de pasteur, d’attention aux autres au milieu du monde. Le prêtre doit vivre de l’amour du Christ et être le témoin rayonnant et ouvert à tous de cet amour. C’est pourquoi il vit dans le célibat sans s’attacher exclusivement à une seule personne pour rester disponible à tous les hommes et à toutes les femmes qu’il veut aimer comme Jésus les aime, dans le respect et le don de soi.
b) Signes d’appel au sacerdoce
Si, jeune encore, tu as senti parfois un désir imprécis mais bien réel de devenir prêtre sans savoir comment faire, cela peut être un indice. Si ce désir, de temps à autre, revient en toi, c’est bien possible alors que cet appel vienne de Dieu.
Demande-toi alors si tu aimes spontanément te tourner vers Dieu, dans ce contact avec lui qu’on appelle la prière. Penses-tu à lui dans tes difficultés et tes joies ? L’Eucharistie t’apporte-t-elle du dynamisme dans ta vie ?
Par tempérament, tu es généreux, ouvert aux autres, tu compatis aux misères et aux souffrances des gens. Tu désires que les humains vivent en paix, dans la justice, et qu’ils s’aiment.
Par ailleurs, tu sais respecter l’autorité, même si tu restes libre et capable de défendre ton point de vue. Tu peux travailler avec d’autres.
Tous ces signes indiquent qu’il y a probablement chez toi un appel au sacerdoce et que tu as les aptitudes pour répondre à cet appel. Consulte alors un prêtre, un religieux, une religieuse qui t’aidera ou qui te suggérera quelqu’un qui pourra t’aider à discerner si c’est bien là ta vocation.

Pour faire un choix
Si tu sens un appel, rencontre des époux sérieux, un prêtre, une religieuse, un frère ou un religieux-prêtre. Va parler à ton curé ou à un responsable des vocations dans ton diocèse. Ils t’aideront à trouver ta route, celle où tu connaîtras vraiment le bonheur et où tu serviras les autres dans la joie.
Par tes talents, tes goûts, tes dons et par un appel secret dans ton cœur, Dieu te donne des indications pour trouver le chemin du bonheur et la voie du service, son service et celui des autres.
Souvent il est difficile de comprendre ces signes. On peut mieux les interpréter dans la prière, la prière à Jésus, à Marie, à l’eucharistie en particulier. On peut aussi se faire conseiller. Alors, l’appel de Dieu se fera entendre plus clairement.
Si tu songes à consacrer ta vie au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie religieuse, une retraite vocationnelle peut t’aider. Dans la prière, le silence et le dialogue avec un accompagnateur, tu en arriveras progressivement à discerner si l’option que tu envisages est dans la ligne de la volonté de Dieu pour toi.


Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Doctrine sociale