Année mariale, année du Magnificat. Année de gratitude. Apprenons à découvrir les bénédictions de Dieu dans notre vie. Accueillons la Mère de Dieu et notre Mère dans nos cœurs, nos maisons, nos églises. Marchons ensemble avec elle vers Jésus. C’est la Vierge de l’écoute et de la contemplation. Avec elle nous répéterons à longueur de journée : ‶Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom″. Ne nous laissons pas voler l’enthousiasme missionnaire (Pape François). Efforçons-nous de cultiver l’humilité, la mère de toutes les vertus.

Tout le diocèse est sollicité pour les travaux de finitions du Site Marial N. D. de Komiguéa (offrandes et sacrifices). Soyons très généreux. S’adresser aux Frères de la Communauté Mère du Divin Amour (CMDA), ou à l’Economat diocésain pour les divers dons.

 

Le Magnificat sera chanté le dimanche à chaque messe après la post-communion. 

 

L’hymne à N. D. de Komiguéa, Reine des familles, composé par Mgr Aristide GONSALLO, sera connu par cœur, un peu comme notre hymne national. Tous les mouvements l’apprendront. La musique a été proposée par Mme Annick BURGAUD de Nantes.

 

Un chant à la Vierge N. D. de Komiguéa sera composé dans chacune de nos aires linguistiques.

 

Le Salve Regina et le Sub Tuum (prières traditionnelles) seront enseignés et chantés aussi dans nos établissements scolaires et salles de catéchèse. Pour la fin de nos réunions ça ira très bien. 

 

Le chapelet sera prié lentement et posément tous les jours, seul ou en groupe, (cf. Vie Diocésaine de juin 2022) avec la litanie de la très sainte Vierge Marie, à la fin du chapelet.

 

Chaque association ou mouvement catholique, en accord avec les Frères de la Communauté Mère du Divin Amour (CMDA), aura sa date de pèlerinage à Komiguéa.

 

L’année mariale c’est aussi l’année de la femme. Jésus appelait sa mère ‶FEMME″. Donnons aux Femmes Catholiques leur place dans les foyers et sur les paroisses. Qu’elles s’inspirent de la Vierge. Le Pape Benoît XVI dans l’Exhortation apostolique post-synodale ‶Africae Munus″ les appelle ‶colonnes vertébrales de nos Eglises particulières″ et d’abord de nos églises domestiques.

 

Dans nos familles, dans nos communautés, intronisons la statue ou l’image de N.D. de Komiguéa avec un petit rite et l’engagement de la récitation quotidienne du chapelet. Les prêtres rendront ce service avec beaucoup de joie. 

 

 Tout le monde aura désormais un chapelet avec soi partout où il ira. Dans les poches ou sacs des enfants, introduisez un chapelet. 

 

Nous apprendrons enfin à prier la neuvaine de la Vierge Marie qui défait les nœuds.

Cette année pastorale est dédiée à la Vierge Marie, l’humble servante du Seigneur. Comme elle, prenons l’habitude de chanter les merveilles de Dieu dans nos vies. Apprenons aussi à l’imiter dans sa douceur et son humilité. ‶Qui s’abaisse sera élevé, qui s’élève sera abaissé″.

 

Nous serons sollicités à beaucoup de charité et de visites aux personnes âgées, malades, pauvres etc.

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin