*

*« Sur les pas du Père Charles de Foucauld ».*

Inscription libre sur l’application Telegram avec le Lien https://t.me/+A5y59ewgLcAzMTBk

 

*-La vie de Saint Charles de Foucauld, pour mieux le connaitre*

La passion de Charles. Vendredi 1er décembre 1916. Charles est dans la casbah qu’il a bâtie pour protéger les Touaregs des razzias, car depuis 1914, les effets de la guerre se ressentent jusqu’au Sahara où des bandes de senoussistes sèment la panique. Vers 18 h, un groupe armé s’approche de sa maison pour la piller. Charles est mis à genoux, dehors, pieds et poings liés. Armé d’un fusil, un jeune garçon le surveille. Arrivent, venus voir Foucauld, deux militaires arabes de l’armée française. Une fusillade éclate, les militaires sont tués. Le garçon, affolé, tire sur Charles qui s’effondre, mort, sur le sable. 

*Photo* : Assassinat du Père Charles de Foucauld à Tamanrasset

 

*-Ecrits de Saint Charles de Foucauld pour mieux le comprendre*

« Mon Dieu, vous m’avez aimé jusque-là, jusqu’à la mort. Prosterné au pied de votre croix, je remets mon âme entre vos mains. Je vous supplie de faire de moi ce qui vous plaira le plus ; je vous donne ma vie ; accomplissez en moi votre volonté. » L’imitation du Bien-Aimé, p. 139

 

*-Parole de l’Ecriture Sainte, base de la sainteté*

Alors, Jésus poussa un grand cri : “Père, entre tes mains je remets mon esprit.” Et après avoir dit cela, il expira. (Lc 23,46)

 

*-Petite méditation pour intérioriser*

« La Passion, le Calvaire, c’est une suprême déclaration d’amour, écrit Charles. Or l’amour est le moyen le plus puissant d’attirer l’amour » (La bonté de Dieu, p. 194). Ami de Jésus et de tout homme, Foucauld est mort un vendredi, jour de Jésus en croix, mais aussi jour saint des musulmans. En outre, il est mort le soir, au moment où le sabbat commence, assassiné d’une balle dans la tête, comme tant de morts innocents qui seront exécutés au xxe et xxIe siècle. Sa passion scelle l’héritage spirituel du bienheureux, le « frère universel ».

 

*-Une résolution pour suivre Saint Charles de Foucauld*

En union avec le Christ dans son agonie, avec Charles, et avec tous les innocents qui souffrent dans leur corps ou dans leur esprit, je me prive d’un repas et j’assiste à l’office de la Croix

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin