*

*« Sur les pas du Père Charles de Foucauld ».*

Inscription libre sur l’application Telegram avec le Lien https://t.me/+A5y59ewgLcAzMTBk

 

*-La vie de Saint Charles de Foucauld, pour mieux le connaitre*

Jamais arrière. À Tamanrasset où il parvient à maturité spirituelle, Charles est un homme simplifié, même au plan vestimentaire. Le cœur et la croix rouges ont disparu de son habit, une simple tunique blanche, comme celle des Touaregs. Avoir tant changé de nom (frère Marie Albéric, frère Charles de Jésus), il signe désormais sa correspondance de son nom de naissance : Charles de Foucauld, comme s’il était enfin devenu celui qu’il était appelé à être. « Jamais arrière » était la devise de sa famille. Foucauld l’a appliquée sur le plan spirituel : sa vie est une avancée perpétuelle vers la simplicité, la liberté et la joie.

*Photo* : Le Père Charles de Foucauld en 1916. Une vie simplifiée.

 

*-Ecrits de Saint Charles de Foucauld pour mieux le comprendre*

« Dieu veut que nous tendions nos voiles au vent du pur amour et que, poussés par lui, nous courions à sa suite à l’odeur de ses parfums. » Œuvres spirituelles, p. 214

 

*-Parole de l’Ecriture Sainte, base de la sainteté*

Le Seigneur mon Dieu est ma force ; il me donne l’agilité du chamois, il me fait marcher dans les hauteurs. (Ha 3,19)

 

*-Petite méditation pour intérioriser*

« Est mystique celui ou celle qui ne peut s’arrêter de marcher », a écrit le jésuite Michel de Certeau. Foucauld fut un homme de cette trempe-là, sans arrêt en train d’avancer, n’arrêtant jamais sa course, ouvrant de nouveaux chemins, explorant des terres vierges, ouvert à l’inattendu, à l’affût des circonstances. Sans cet élan, donné par l’intimité de la prière, le chrétien tombe dans la maladie de la paresse, de l’apathie, cette passivité de l’être qui le tire vers le bas, le persuade qu’aucun changement n’est possible, et le fige dans des certitudes définitives. 

 

*-Une résolution pour suivre Saint Charles de Foucauld*

À la veille du triduum pascal, je demande au Seigneur la grâce de me sortir de ma torpeur spirituelle, de réveiller mon dynamisme, d’assouplir tout ce qui en moi s’est figé et m’empêche de courir vers le tombeau vide de Pâques.

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin