*

*« Sur les pas du Père Charles de Foucauld ».*

Inscription libre sur l’application Telegram avec le Lien https://t.me/+A5y59ewgLcAzMTBk

 

*-La vie de Saint Charles de Foucauld, pour mieux le connaitre*

L’art de la conversation. « Mon apostolat, écrit Charles, doit être l’apostolat de la bonté. En me voyant, on doit se dire : “Puisque cet homme est si bon, sa religion doit être bonne.” » C’est ainsi qu’il veut faire connaître Jésus : en devenant « un évangile vivant » dans le quotidien des rencontres, des conversations. À Tamanrasset, Charles apprend le tamasheq pour converser avec les Touaregs. Il réalise des travaux linguistiques considérables pour entrer toujours plus profondément en relation avec eux. « Ma vie consiste à être le plus possible en relation », dit celui qui cherche à manifester le Christ par sa qualité d’être, sa parole affectueuse.

*Photo* : Charles de Foucauld en 1916, quelques temps avant son assassinat. Le visage rayonnant de bonté.

 

*-Ecrits de Saint Charles de Foucauld pour mieux le comprendre*

Toute notre vie, si muette qu’elle soit, doit être une prédication de l’Évangile par l’exemple ; toute notre existence doit crier l’Évangile sur les toits ; toute notre personne doit respirer Jésus, tous nos actes, toute notre vie doivent crier que nous sommes à Jésus, présenter l’image de la vie évangélique ; tout notre être doit être une prédication vivante, un reflet de Jésus, un parfum de Jésus. » Œuvres spirituelles, p. 195

 

*-Parole de l’Ecriture Sainte, base de la sainteté*

Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. (Ep 4,29)

 

*-Petite méditation pour intérioriser*

Paul VI, au moment du concile Vatican II, disait de l’Église qu’elle devait entrer en « conversation » avec le monde. Sur ce point aussi, Charles a été un précurseur. Quelque temps avant sa mort, faisant à son père spirituel un bilan de sa vie, il dit qu’il a peu fait sinon « causer familièrement en tête à tête avec des pauvres ». Tout son apostolat tient dans ces rencontres où chaque personne est considérée comme un frère, et reçoit de lui une parole de vie qui console, soutient, relève, donne de l’espérance

 

*-Une résolution pour suivre Saint Charles de Foucauld*

La parole est un don de Dieu. En ce jour qui ouvre la Semaine sainte, j’essaie de maîtriser son flux, d’éviter de parler pour ne rien dire ou médire, mais pour rendre gloire à Dieu et témoigner autour de moi de sa présence.

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin