Imprimer

 

pas du Père Charles de Foucauld ».*

Inscription libre sur l’application Telegram avec le Lien https://t.me/+A5y59ewgLcAzMTBk

 

*-La vie de Saint Charles de Foucauld, pour mieux le connaitre*

La guerre de 1870 oblige Charles à quitter l’Alsace devenue allemande ; jamais plus il ne reverra Strasbourg. En plus d’être orphelin, le voici désormais exilé. Pour lui, c’est un déracinement, un nouvel arrachement. Avec sa sœur Mimi, Charles, taciturne, est élevé à Nancy par son grand-père maternel, le colonel de Morlet, qui se révélera d’une grande bonté envers lui, et l’aidera par son amour à se reconstruire. Prenant la suite des parents de Charles, dont ce dernier a reçu une foi profonde, le colonel transmet à son petit-fils une solide éducation chrétienne.

Photo : Charles quitte Strasbourg avec son Grand-Père et sa Sœur.

 

*-Ecrits de Saint Charles de Foucauld pour mieux le comprendre*

« Fils d’une sainte mère, j’ai appris d’elle à vous connaître, à vous aimer et à vous prier. Mon premier souvenir n’est-il pas la prière qu’elle me faisait réciter matin et soir : “Mon Dieu, bénissez papa, maman, grand-papa, grand-maman, grand-maman Foucauld et petite sœur” ? Et cette pieuse éducation, ces visites aux églises, ces bouquets au pied des croix, ces premières confessions surveillées par un grand-père chrétien, ces exemples de piété reçus dans ma famille ! » La dernière place, p. 111-112.

 

*-Parole de l’Ecriture Sainte base de la sainteté*

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. (1Jn 4,7-8)

 

*-Petite méditation pour intérioriser*

L’amour est tout-puissant. Dans la vie de Charles, il a fait des miracles. C’est dans cet amour, notamment celui de son grand-père, que cet enfant cerné par la mort a puisé la force de réaliser une véritable résilience. Sans lui, comment ce jeune orphelin mélancolique et inquiet aurait-il pu devenir le rayonnant témoin de l’humanité évangélique, irradiant la paix et la joie, dont témoigne son dernier portrait, celui qui figure en couverture de ce livre ? Au début de ce carême, demandons au Seigneur d’aimer concrètement et toujours davantage les personnes qu’il place sur notre route, au quotidien.

 

*-Une résolution pour suivre Saint Charles de Foucauld*

Je repense à ma vie depuis mon enfance et relis mon histoire en faisant mémoire de toutes les manifestations d’amour que j’ai reçues. De tout mon cœur, j’en rends grâce à Dieu