*PETIT COMPTE-RENDU DES JMJ*

 ''Il y a diversité de dons mais c'est le même Esprit'' (1Co 12,4) 

Voilà le thème principal de la rencontre des JMJ au Sanctuaire Marial-Komiguéa les 11 et 12 décembre 2021.

 

Ce sont finalement près de 900 jeunes qui sont venus des différentes paroisses du diocèse de Parakou. 

La cérémonie d’ouverture des JMJ a été particulièrement réussie grâce à une démonstration de danses traditionnelles des jeunes baribas de Komighéa.

 

Puis les jeunes ont pu choisir parmi neuf thèmes différents tels que : l'entrepreneuriat, intervenir en politique, servir gratuitement, le mariage catholique, la vocation religieuse ou sacerdotale, les charismes, l'évangélisation porte-à-porte, l'agriculture écologique et les 5 piliers du bonheur. Ils ont pu assister chacun à deux conférences sur ces différents thèmes.

*Merci* à tous les conférenciers pour leur communications passionnantes et dynamiques. Qu’avec la grâce de Dieu, toutes ces bonnes paroles aident les jeunes à devenir des chrétiens fiers de leur foi, à se prendre en charge et à œuvrer avec don de soi pour le Bénin. 

 

Ce n’est pas tous les jours qu’on cuisine pour 900 personnes… et il y a eu un peu de retard en soirée dans le service. Mais ce retard a été vite oublié lorsque le délicieuse cuisine « comme à la maison » a pu être distribuée.

Un immense *merci* à toutes les cuisinières (et quelques cuisiniers, et même un prêtre) d’avoir fait tous cela généreusement au service de leurs frères et de la réussite des JMJ.

 

La soirée festive fut exceptionnelle. Ce fut d’abord un petit film de 20 minutes réalisé à Parakou avec les jeunes acteurs des troupes de théâtre de nos paroisses et leur aumônier. Un petit film plein de bonne morale pour les jeunes. 

Ces mêmes jeunes ont alors fait en direct une démonstration de danse époustouflante, puis ils ont joué une petite pièce pleine de rebondissement, d’humour, de joie.

*Merci* à eux tous pour ce très bon moment.

 

La soirée s’est poursuivie par une procession aux flambeaux vers le sanctuaire et la statue de Notre-Dame de Komighéa. Jusqu’à minuit, tous ont adoré Jésus dans le Saint-Sacrement. *Merci* à la Communauté de l’Emmanuel d’avoir assuré les belles méditations.

Pendant ce temps là plusieurs prêtres s’étaient mis à disposition pour les confessions.

*Merci* à tous pour la qualité de ce temps de silence et de prière. *Merci* aux prêtres qui sont venus jusqu’à bien tard dans la nuit pour confesser.

Puis, jusqu’à 6h30 le matin les paroisses se sont succédées - demi-heure par demi-heure - pour assurer l’adoration du Saint Sacrement. 

 

La journée du Dimanche 12 décembre – 3° de l’Avent « de la joie » - a été marquée par deux moments forts : la Célébration eucharistique présidée par L’archevêque, et l’échange à bâton rompu entre lui et les jeunes.

 

Dans son homélie, Monseigneur Pascal N’Koué a exhorté les jeunes du diocèse à demeurer constamment dans la joie malgré les vicissitudes de la vie. « La joie est le médicament par excellence » a-t-il déclaré. Aussi,  les invite-il à découvrir les dons spécifiques de l'Esprit-Saint qui sont cachés en eux en dehors des dons généraux afin de ne pas être comme la braise sous la cendre. L'exemple éloquent que l'évêque donne est celui des buttes d'ignames. Cette image est utilisée ici pour montrer comment nos charismes servent à la communauté. Par ailleurs, l'archevêque recommande aux jeunes de ne pas mettre tout leur espoir sur les études universitaires. Il les encourage à s'intéresser aussi à l'agriculture qui de nos jours encore est une solution sûre à l'autonomisation du jeune.

L'archevêque finit son enseignement en souhaitant une très bonne fête de la joie à tous les jeunes présents puis il les a exhortés à communiquer cette joie aux autres pour une jeunesse épanouie.

 

Un immense *merci* (et l’évêque l’a souligné) aux chorales des jeunes qui ont aidé à rendre la liturgie de ce dimanche particulièrement belle, joyeuse et priante.

 

Juste après la messe et pendant une bonne heure a eu lieu un échange à bâton rompu entre les jeunes et l’évêque. Ce dernier répondait avec vivacité et humour. Oui vraiment, l’évêque aime les jeunes et veut construire l’Eglise avec eux.

*Merci* à Monseigneur Pascal N’Koué d’avoir pris le temps de passer ce long moment avec les jeunes. Certainement ils se sont sentis encouragé pour prendre toute leur place dans l’Eglise et la société.

 

Après un délicieux déjeuner (*merci* encore à l’équipe cuisine) et un petit temps de rangement, une chaine d’amitié à clos ces JMJ 2021.

 

*MERCI*

Merci à tous les jeunes qui ont œuvré pour la réussite de ce grand moment : l’équipe liturgique, l’équipe d’organisation, l’équipe d’accueil et des « activeurs ». Merci à tous les religieux, religieuses, prêtres, qui ont soutenus les jeunes dans cette énorme organisation.

Merci aux DCI qui ont assuré la décoration du sanctuaire.

Merci aux scouts qui ont fait la réserve de bois et assuré la sécurité du site

Merci aussi aux services de santé qui ont tenu une permanence pendant toute la durée des JMJ.

Merci aussi à tous les curés et aumôniers des jeunes qui les semaines précédentes ont motivé les jeunes.

Merci au recteur du sanctuaire, au directeur du collège catholique de Komighéa et au directeur de l’orphelinat de nous avoir accueilli et fait que tout se déroule au mieux.

Merci au Centre Guy Riobé, au Centre Don Bosco et aux différentes paroisses pour le prêt de matériel (chaises, sonos, projecteurs, instruments de musiques) 

Merci à tous ceux qui ont fait des dons en nature ou en espèce.

Enfin et surtout merci à tous les jeunes qui étaient là pour vivre ce grand moment de foi.

 

Avec Jésus et sa Sainte Mère, Soyons tous missionnaires !

Anick Candide Seglonou BCJ Maux, et Père Laurent Guimon

 

 

*LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE LA JEUNESEE PORU CETTE ANNEE :*

 

*0 /-* Les prochaines JMJ auront lieux à la même époque l’année prochaine et se feront en Secteur.

 

*1 /-* Samedi 26 février, 9h30 Messe à Komighéa : Pèlerinage mensuel au sanctuaire. Tous les jeunes des paroisses et tous les mouvements de jeunes sont concernés.

 

*2 /-* Lundi 11 et mardi 12 avril (Semaine Sainte, Congés de Pâques) 2 jours intenses pour tous les jeunes volontaires à l’Île de Pierre à côté du monastère de Kokobou – Thème autour de la figure du Père Charles de Foucauld.

 

*3 /-* du Mercredi 20 au Dimanche 24 avril (Semaine de Pâques, Congés de Pâques) 5 jours de retraite selon les exercices de Saint Ignace, en silence au monastère du Kokobou

 

*4 /-* du vendredi 15 au dimanche 24 juillet : Ecole de Foi. 10 jours intenses de formations sur la foi. Concerne tous ceux qui veulent prendre être leader dans les mouvements de jeunes. 

 

*5/ -* du lundi 25 juillet au vendredi 29 juillet : Ecole de Prière. 5 jours de retraite selon les exercices de Saint Ignace.

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin