Durant la liturgie de la Parole, les diverses lectures sont introduites avec l’indication de la source d‘où elles sont extraites. Par exemple : ‘du livre du prophète Isaïe’, ‘de la lettre de Paul aux Romains’, ‘de l’Évangile selon Marc’. Au terme de chaque passage le lecteur invite l’assemblée à reconnaître que la Parole à peine proclamée n’est pas simplement parole de Isaïe, de Paul, de Marc, mais Parole de Dieu : ‘Parole du Seigneur’.

L’Écriture sainte est Parole de Dieu parce que écrite sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu. L’hagiographe n’a pas écrit seul mais a été guidé par Dieu dans la composition de l’Écriture (Dei Verbum 9) : la foi de l’Église ne s’enracine pas seulement dans la foi de la première communauté chrétienne, mais remonte au peuple de l’ancienne Alliance. Israël vit de l’assurance que son Dieu n’est pas un Dieu muet comme les idoles des nations, qui ont la bouche et ne parlent pas (Ps 115,5). Le Dieu d’Israël se fait connaitre à travers des faits et des paroles qui, grâce à une particulière assistance de son Esprit, sont accueillis et transmis par certains membres privilégiés du peuple : guide (Jg 13,25 ; Roi (1 R 22,21) ; prêtres et sages (Jr 18,18, en particulier par les prophètes, cf. Is 11,2).

La Bible est parole de Dieu parce que l’hagiographe, dans la composition de l’Écriture a été guidé par l’Esprit. À travers l’Expression ‘Esprit de Dieu’, l’AT indique la puissance de Dieu en action, la force mystérieuse qui a donné origine à la création et à l’histoire du salut. L’Esprit de Dieu planait dans le chaos primordial (l’Esprit de Dieu planait sur les eaux) et commença la création.

Dieu souffla avec son Esprit (Ex 15,10) et le passage d’Israël de l’esclavage à la liberté se réalisa. Dieu fit entrer son esprit dans un tas d’ossements et le peuple d’Israël commence à revivre, l’espérance du retour sur la terre des pères renaît (Ez 37,14). L’Esprit descend sur les apôtres réunis au cénacle et le tournant révolutionnaire du christianisme se déclenche : la division de Babel est renversée, la Parole gagne à la fois tous les peuples, donne vie à l’Église (Ac 2). L’Esprit de Dieu est présent dans l’histoire et dans ses grands protagonistes. Cela est exprimé à travers les images que la Bible utilise : « l’Esprit est dans l’envoyé », repose sur lui, descend sur lui, vient en lui, le recouvre ». Toutes les expressions citées préparent l’émergence du terme ‘inspiration’ : pastorale, prophétique, et biblique. L’Esprit de Dieu pousse la personne sur laquelle elle se pose et agit et parle pour le compte de Dieu.

ABBÉ ÉPHREM DANNON

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin

Archived Articles