Le mois d’Octobre est le  « mois de Marie », le mois du Rosaire. Tout un mois est dédié, offert, consacré à Marie. Et pour cause, n’est-elle pas la Vierge des vierges, l’Immaculée Mère de Dieu, la Médiatrice de toute grâce, la Reine des cieux et Reine des familles etc. ? Vive le mois de Marie ! Réveillons notre dévotion envers elle ! Mettons-nous à son école pour mieux dire notre gratitude à Jésus, le Sauveur.

Elle est apparue dix-huit fois à Lourdes en 1858, six fois à Fatima (au Portugal), je ne sais combien de fois à Quibeho (au Rwanda). Elle a souvent le saint rosaire à la main. Et sa demande la plus insistante est qu’on récite cette prière. Savez-vous pourquoi ? A cause de ce qu’on y gagne. A cause des 15 promesses qu’elle fait aux dévots du Rosaire. Elle est Mère de Dieu, Reine du Paradis, Ambassadeur plénipotentiaire du Ciel sur la Terre.. C’est un privilège divin à vie ! Lisez attentivement et avec foi ses promesses :

1. A tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces.

 

2. Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces remarquables.

 

3. Le Rosaire sera une armure très puissante contre l’enfer ; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies.

 

4. Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux  âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l’amour de Dieu à l’amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d’âmes se sanctifieront par ce moyen !

 

5. Celui qui se confie à moi, par le Rosaire, ne périra pas, (c’est-à-dire ne se séparera pas de Dieu pour toujours).

 

6. Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur : Pécheur, il se convertira ; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle.

 

7. Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel.

 

8. Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront, pendant  leur vie et à leur mort, la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des bienheureux.

 

9. Je délivrerai très promptement du Purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire.

 

10.    Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d’une grande gloire dans le ciel.

              11.   Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l’obtiendrez.

 

12. Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités.

 

13. J’ai obtenu de mon Fils (Jésus) que tous les dévots du Rosaire aient pour frères, pendant la vie et à l’heure de la mort, les saints du ciel.

 

14. Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus-Christ.

 

15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.

  

Tout est dit dans ces promesses. Un vrai dévot  de Marie est un bon chrétien, réconcilié avec lui-même, avec le prochain, avec Dieu. Vous comprenez alors pourquoi Satan fait tout pour que nous trouvions ennuyeux le chapelet ou le rosaire.

A la fin de chaque dizaine, reprenons lentement la prière de l’ange de Fatima : “O bon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez toutes les âmes au ciel, spécialement celles qui en ont le plus besoin de votre miséricorde’’. Il ne s’agit pas d’avoir peur du feu qui ne s’éteint  pas mais d’aimer.

 A travers le chapelet, nous pouvons confier à la Reine des reines les âmes des fidèles défunts et tous les besoins de notre Terre : la paix dans les familles et dans le monde. Dieu ne résiste pas à sa prière d’intercession.

 Qu’ils soient bénis les couples qui enseignent à leurs enfants à prier le chapelet. Qu’ils soient bénis les hommes et femmes, les CEV, et autres Communautés qui se tournent régulièrement vers la Mère de Dieu pour prier le chapelet. Nos écoles catholiques n’en sont pas exemptées. A une heure de la journée, il faut tout couper, tout éteindre, tout arrêter : téléphone portable et non portable, télévision, ordinateur, radio, conversation utile et inutile pour la prière du chapelet, ce puissant instrument tout simple, à la portée de tous, qui renouvelle les cœurs et nous tient enracinés en Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme.

C’est le mois de Marie. Lançons une croisade déterminée contre les démons de la négligence, de la tricherie, du mensonge, de la médiocrité, de la paresse. Avec le chapelet, nous vaincrons. Avec la Vierge Marie, notre salut est assuré. Le péché se détruira. Les nœuds vont se défaire. L’union des cœurs reviendra dans les familles. Rien n’est impossible à Marie. Et nous chanterons les merveilles de Dieu dans nos vies. Alléluia !

  

Mgr Pascal N’KOUE

 

Omnium servus

 

 

 

 

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
5
8
9
10
12
15
16
17
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin