Des Saintes Ecritures, je saute à pieds joints au 16ème siècle. Un personnage domine cette époque. C’est Ignace de Loyola fondateur de l’Ordre des Jésuites. Ancien capitaine, il garda toujours l’âme militaire et c’est un Ordre de soldats qu’il voulut fonder. Dans l’expression « compagnie de Jésus », le mot « Compagnie » a un sens guerrier. Saint Ignace conçoit d’ailleurs ses exercices spirituels comme une espèce d’école de guerre.

 

A la suite du Christ qui a vaincu la mort et le péché, Dieu notre Père nous convoque à un combat permanent. Au combat de la vertu contre le péché et contre Satan, l’auteur du mal. Pas contre l’homme !   

 

(…) Nous assistons impuissants à notre propre extermination. Des jeunes donnent leur sang pour rien. L’Afrique sacrifie pour rien ses plus beaux gars, les plus forts, les plus intelligents : en un mot son avenir. Quel gâchis !

 

Cela me fait penser à un conte. Un jour deux tigres se rencontrent nez à nez sur un pont très étroit. L’un dit à l’autre : « Recule et laisse-moi passer le premier ». Mais l’autre lui répondit : « C’est toi qui doit reculer. Je ne bouge pas d’ici ». Aucun des deux ne voulut céder. Ils s’attaquèrent rageusement et tombèrent tous deux dans le fleuve. Les crocodiles, eux, se régalèrent de cette généreuse manne tombée du ciel. Le sens de cette histoire est clair : les Africains se battent comme des bêtes féroces pour le bonheur des autres. Les héros, ceux qui reçoivent des décorations, ce ne sont pas ceux qui vont au combat, mais plutôt ceux qui apportent aux survivants et aux réfugiés un peu de semoule, de mercurochrome et d’aspirine… Pour des causes humaines, trop humaines, beaucoup de jeunes bravent les tirs des mitrailleuses ! Et toi ? Pourquoi serais-tu lâche pour la cause de Dieu, celle de la paix, de la justice, de l’amour et de l’amitié ? Imite les martyrs de l’Ouganda, Anouarita, Bakhita… Voilà de vrais héros en matière de foi et de mœurs.

 

Je termine en disant : « Garde à vous ! » C’est le cri lancé au soldat. C’est l’avertissement donné par notre Seigneur à ses disciples : « Veillez » ! Et laissez-vous emporter par le Souffle de l’Esprit de Pentecôte pour qu’il vous renouvelle de fond en comble. Alors et alors seulement vous aurez le bonheur que vous cherchez (V.D, No19, Message du Pasteur, mai 1999).

 

(Mgr Pascal N’KOUE, L’éducation, priorité des priorités, t.2 : « A ceux qui sont jeunes ! », Les Presses de l’Imprimerie Notre-Dame, Cotonou 2011, pp.10-12.)

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
5
8
9
10
12
15
16
17
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin