La Pénitencerie Apostolique vient de nous notifier que les indulgences plénières, prérogative exclusive du Saint-Père, sont accordées les 10, 11 et 12 janvier 2020. Elles concernent tout baptisé. Le décret ci-dessous, traduit du latin, explique clairement ce qu’il faut faire.

+Pascal N'KOUE

omnium servus                                                                                                      

 

Très Saint Père,

Pascal N’KOUE, Archevêque de Parakou, reconnaissant envers Dieu de toute son âme, demande à votre Sainteté l’indulgence plénière pour les fidèles qui participeront aux sacrées cérémonies religieuses du 10 au 12 du mois de janvier 2020 dans l’Eglise Cathédrale dédiée aux Saints Apôtres Pierre et Paul, dans le Sanctuaire Christ Rédempteur de l’Homme, dans le Sanctuaire Notre-Dame de Komiguéa, au Monastère de l’Etoile Notre-Dame, au Monastère Notre-Dame du Kokoubou, au Grand Séminaire Providentia Dei pour  commémorer les innombrables bienfaits accordés par la Bonté Divine, à l’occasion de la célébration des 75 ans d’évangélisation du diocèse susmentionné, lequel fut érigé en diocèse en l’an 1964, puis élevé à la dignité d’Archidiocèse en l’an 1997.

La Pénitencerie Apostolique, par mandat du Très Saint-Père François, accorde l’indulgence plénière jubilaire qui peut être obtenue selon les conditions habituelles (Confession sacramentelle, Communion Eucharistique et prière selon les intentions du Souverain Pontife) par les fidèles réellement inspirés par la pénitence et la charité. Cette indulgence peut être aussi appliquée selon le mode du suffrage universel aux âmes du Purgatoire, à condition que les fidèles en pèlerinage visitent l’Eglise Cathédrale ou un autre lieu sacré dûment désigné, et participent dévotement en ces lieux aux rites sacrés ou au moins pour un temps suffisant et dans une attitude d’humilité, prient Dieu pour obtenir des vocations sacerdotales et religieuses et pour la défense de la famille humaine. Ces prières se concluront avec la prière du Notre Père,  le Symbole de Foi et par une invocation à la Très Sainte Vierge Mère de Dieu.

Les fidèles empêchés par l’âge ou par une maladie grave pourraient obtenir également l’indulgence plénière si, après avoir accompli le refus de tout péché, avec l’intention de satisfaire dès que possible aux conditions habituelles, se seront unis spirituellement aux célébrations ou aux pèlerinages, après avoir offert à la Miséricorde de Dieu par l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, les prières et  les propres douleurs ou peines de la vie.

Afin que, pour des raisons de charité pastorale, résulte plus facilement l’accès au pardon par le moyen du pouvoir des clés de l’Eglise, cette Pénitencerie demande instamment que le Pénitencier diocésain, le clergé de la Cathédrale, les prêtres à qui a été confié le soin pastoral des Sanctuaires Jubilaires, soient généreusement disponibles pour la célébration du Sacrement de Pénitence et l’administration de la Sainte Communion aux malades.

Le présent décret est valide pour cette occasion malgré tout empêchement contraire.

                                                                                                    07 janvier 2019

     N. B. Nous remercions vivement l’abbé René VIEIRA aux études à Rome qui nous a fait la traduction.

 

PROGRAMME DE LA CLÔTURE DU JUBILE : 75 ANS   

Jeudi 9 janvier 2020 : Rendez-vous à Providentia Dei (Grand Séminaire) de Gaah-Baka.

9h30   : Pose de la première pierre du Foyer de Spiritualité « N. D. de Vie »

10h00 : Ordination presbytérale de Samuel ENENCHE, par S. E. R. Mgr José Ignacio             

             MUNILLA, évêque de San Sebastian (Espagne).

Vendredi 10 janvier 2020 : Rendez-vous à Ténonrou (Africae Munus)

08h30 : - Pose de la première pierre du monastère bénédictin à Ténonrou

             - Bénédiction du séminaire propédeutique Mgr Robert CHOPARD-LALLIER par le                      R. P. Jean François FRANCISCO, Vicaire épiscopal de Besançon.

10h00 : Sainte Messe présidée par S. E. R. Mgr Barthélémy ADOUKONOU, suivie de                           réjouissances traditionnelles africaines.

Samedi 11 janvier 2020 : Rendez-vous au Sanctuaire du Christ Rédempteur de l’Homme.

8h30-9h30 : Confessions au Sanctuaire eucharistique

10h00        : Sainte Messe présidée par S. E. R. Mgr Pascal N’KOUE.

                     L’Après-midi et la nuit seront organisés par les Frères de la Communauté Mère du                 Divin Amour d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

Dimanche 12 janvier 2020 : Rendez-vous au Sanctuaire Notre-Dame de Komiguea

8h30   : Conférence sur le thème « Evangélisatrice, l’Eglise doit s’évangéliser elle-même                   d’abord» par la Communauté Mère du Divin Amour.

10h00 : Sainte Messe présidée par S. Em. R. Monsieur le Cardinal Fernando FILONI, Préfet de la    Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, avec le Couronnement de la Vierge N.            D. de Komiguea, Reine des Familles.

15h30 : Soirée culturelle à la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique (DDEC).

Lundi 13 janvier 2020 : Rendez-vous au monastère des Contemplatives de Boko

08h30-9h30 : Confessions sacramentelles au monastère N. D. du Très Saint-Sacrement à Boko

10h00          : Dédicace de l’église du monastère par S. E. R. Mgr Marc AILLET, évêque de                          Bayonne.

16h00          : Conférence sur Mgr Robert CHOPARD-LALLIER (au Sanctuaire eucharistique                            par le R. P. Jacques JULIA, sma), suivie des vêpres solennelles par le Séminaire N.                   D. de Fatima - FIN.        

 

 

 

 

UN NOUVEAU SEMINAIRE PROPEDEUTIQUE

Propédeutique : 1ère promotion à Ténonrou (oct. 2019-juin 2020)

Après plusieurs changements de sites, le Séminaire Propédeutique vient de s’installer dans ses propres locaux à Ténonrou. En effet créée en 2015 dans la ville de Parakou, la Propédeutique s’est déplacée en 2017 sur le site du Séminaire Providentia Dei…

   L’année a effectivement démarré le 31 octobre 2019 sur le site du  Centre diocésain dénommé "Africae Munus" (Afrique, lève-toi). Ce Centre, sous la responsabilité de la Caritas, est pour le développement intégral de l’homme. C’est une grande ferme avec une belle retenue d’eau pour le jardin et la pisciculture. Il y a de l’espace pour le reboisement et les travaux champêtres. Des infrastructures socio-éducatives, socio-sanitaires et agropastorales y sont programmées. Mais pour l’instant c’est la brousse. Ce séminaire dédié à Mgr Robert CHOPARD-LALLIER, sma, est pour nous pousser à imiter nos premiers missionnaires qui privilégiaient les périphéries.

     Ce jour-là, 19 séminaristes débarquaient à Kabo où des jeunes de cette paroisse les attendaient pour les acheminer à Ténonrou sur des motos. En effet, les fortes pluies de cette année ont rendu les pistes impraticables. Ainsi, les 7 derniers kilomètres pour rejoindre le Séminaire ont été parcourus avec beaucoup de difficultés. Et là, interrogateurs et inquiets, les séminaristes se disaient pourquoi un lieu si reculé et si isolé ? Pire, il n’y a aucune couverture en réseau téléphonique ! Une petite exhortation du recteur les rassura. "Eh bien, quand le Christ vous appelle, il vous amène d’abord dans le désert pour le rencontrer″. Très tôt, ils l’ont compris. Ils l’ont accepté. Ils se sont sentis chez eux. Et ils se sont mis au travail avec enthousiasme. En deux jours, les hautes herbes ont fait place à la beauté de l’environnement animé par le chant des oiseaux et bercé par la brise légère qui donne vie aux branches des arbres...

     Ces séminaristes viennent des diocèses de Parakou (10), Natitingou (6), Djougou (3). Ce sont des jeunes ayant eu fraîchement le bac ou qui ont eu un cursus universitaire. La formation est basée sur la spiritualité, la vie communautaire, le travail manuel et le plan intellectuel.

     Pendant un an, ils essayeront de discerner leur vocation à travers la prière et surtout la pratique de l’oraison (1 h chaque jour). Au Séminaire, ils apprendront à vivre en communauté, à accepter les autres tels qu’ils sont, à découvrir l’autre comme un cadeau que Dieu leur a donné aujourd’hui. Tous les matins, pendant 1 h et tous les soirs en 1h30mn, ils travaillent de leurs propres mains, soit pour le nettoyage de la maison, soit pour les activités champêtres ou maraîchères. Enfin, pendant ces 9 mois, ils recevront quelques cours de remise à niveau : Français, Philosophie, Latin, Musique, Religion-Catéchèse, Éducation chrétienne et initiation à la langue Bariba. Les samedis soirs, plusieurs parmi eux sortent pour une pastorale dans les villages qui nous entourent. Ils aident à la catéchèse en Bariba, Biali, Ditamari. Ils s’engagent aussi dans l’animation de l’Enfance Missionnaire et la formation au scoutisme.

     Une fois devenus prêtres, ces jeunes puiseront dans toutes ces ressources spirituelles, manuelles, intellectuelles et pastorales pour un ministère épanoui.

Pour bien mener cette œuvre à bout, deux prêtres et un séminariste en stage canonique sont les formateurs résidents. Plusieurs autres interviennent ponctuellement pour nous porter main forte.

     Nous bénissons le Seigneur pour toutes ses merveilles. La rentrée est effectuée, certes. Mais il reste beaucoup à faire encore. Actuellement, nous avons un bâtiment de 10 cabines au total, et trois salles provisoires. L’une d’elles a été transformée en chapelle, l’autre en réfectoire, et la troisième en salle de classe. L’urgent pour nous est de construire une chapelle, faire un forage, un grand château pour l’eau, une bibliothèque et acquérir un moulin à moudre les grains de maïs et de mil…

Merci à notre Père Évêque, Mgr Pascal N’KOUE, qui a un souci particulier pour la promotion des vocations et la formation des prêtres. Merci aux O.P.M. de Rome, à Aide à l’Eglise en Détresse, aux Amis de l’Atacora de Versailles. Nous n’oublions pas la Caritas diocésaine et toutes les personnes sérieuses qui se battent quotidiennement pour notre mieux-vivre. Merci à tous les bienfaiteurs inconnus. Dieu vous bénisse tous et vous comble davantage !

Père Gildas TONOUKOUIN

Recteur

 

 

Nouvelles de famille

- Nous félicitons Mgr Jean-Paul JAMES qui vient d’être nommé Archevêque de Bordeaux. Nous le rassurons que le jumelage des diocèses Parakou-Nantes initié par lui ne tombera pas. Prions pour lui.

- Le mois de décembre nous fait penser à l’Avent, à Noël, au Nouvel An. Cette année nous pensons aussi aux derniers préparatifs de la clôture de jubilé de nos 75 ans d’évangélisation. Je ne doute pas que les cœurs se convertiront et que les générosités se débloqueront.

- Nous lançons le traditionnel appel pour la collecte de dons en faveur des prisonniers de la Prison civile, à l’occasion de la fête de Noël. Ce sont nos frères et sœurs qui ont besoin de nous.

- Nous remercions vivement le professeur Henri JOYEUX et son épouse Christine, invités par la Conférence Episcopale du Bénin, pour former les séminaristes en divers domaines de la vie affective et sur la paternité spirituelle du prêtre. J’ai beaucoup apprécié leur pédagogie.

- Prions pour le repos de l’âme de Mr Laurent, papa de l’abbé Serge DANNON.

- La Propédeutique à Ténonrou a officiellement ouvert ses portes le 30 octobre 2019, avec 19 jeunes.

- Le R. P. Patient SEKO est nommé Aumônier diocésain de la chorale "Nasara".

- Le R. P. Roland OKRY est nommé Aumônier diocésain de l’Union des chorales "Sainte Cécile".

- Le R. P. Léandre YEMAJRO est nommé Aumônier diocésain de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie : branche séculière.

- Le R. P. Damien DAKIN est nommé Aumônier diocésain de l’Union des chorales "Arigbo".

- Le R. P. Franck TOKPASSI est nommé Aumônier diocésain du Renouveau Charismatique.

- Le R. P. Nestor TAGO est nommé Aumônier diocésain de l’Union des chorales "Adjogan".

N. B. Que les prêtres se rendent disponibles pour les nombreuses confessions sacramentelles à l’approche de Noël.

 

 

Quelques dates

27 nov.-2 déc. : A Dassa pour le Symposium national des Consacré(e)s. Son Em. João Braz

                        Cardinal de AVIZ viendra de Rome pour les assises.

1er déc.    : 1er Dimanche de l’Avent. Quête impérée pour la Caritas diocésaine.

7 déc.      : Vœux perpétuels de Sr Laetitia P. BODJRENOU à l’église N. D. de Lourdes, à 9h30.

7-11 déc. : Permanence pastorale à Djougou.

8 déc.      : Fête de l’Immaculée : Quête impérée pour le Sanctuaire marial de Dassa.

12 déc.    : Matin au Grand Séminaire Providentia Dei.

                A 19h10 : Rencontre avec les séminaristes de N. D. de Fatima.

15 déc.    : Messe dominicale à Kabo à 9h. Visite du Séminaire Propédeutique Mgr R. CHOPARD.

17 déc.    : Conseil presbytéral à l’archevêché à 9h30.

20 déc.    : Messe de Noël anticipée à l’hôpital St Martin de Papané.

21 déc.    : A Kandi : Messe d’ouverture du jubilé d’argent de l’érection de ce diocèse.

22 déc.    : Messe dominicale à la paroisse de Boko à 10h30.

24 déc.    : Messe de nuit de Noël à la Cathédrale avec baptêmes d’enfants à 22h.

25 déc.    : Messe de Noël au Monastère l’Etoile Notre Dame à 9h. Quête impérée pour l’Archevêché.                

28 déc.    : A Kouandé pour les 50 ans d’ordination presbytérale de l’abbé Pierre BIO SANOU.

29 déc.    : Messe dominicale à la paroisse de Yebéssi à 9h30.

                Fête des familles dans chaque secteur paroissial.         

31 déc.    : Action de grâce à l’hôpital St Jean de Dieu de Boko. Messe à 9h30.

                 24 h : Au Sanctuaire eucharistique. Messe en l’honneur de la Vierge Marie, Mère de Dieu.

JOYEUX NOËL ! BONNE FETE DES FAMILLES.

 SAINTE ANNEE 2020 A TOUS !

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin