Une foule immense de jeunes de l’archidiocèse de Parakou se sont retrouvés pour les Journées Mondiales de la Jeunesse au Centre salésien Don Bosco les 13 et 14 avril 2019. Ce furent deux jours intenses de prières autour de Notre Seigneur Jésus-Christ, d’échanges sur le thème « Jeune, jette tes béquilles et marche », et de réjouissances fraternelles.

Le samedi 12, dans l’après-midi les jeunes ont pu participer à deux carrefours au choix sur les six proposés :

- Florent KPARO et Hervé TINDO ont chacun assuré un carrefour sur l’entreprenariat. Il nous est revenu qu’un entrepreneur est d’abord un observateur qui sait identifier les besoins d’une population, et propose un produit pour solutionner ces besoins. On peut entreprendre même à partir de zéro franc. Ce qu’il faut c’est avoir un objectif bien précis, un esprit volontaire et la force de décision.

- Félix C. d’OLIVERA, venu de Cotonou a encouragé les jeunes à se lancer en politique en commençant localement et en faisant la politique autrement que ce que nous voyons le plus souvent. Nous avons compris que la politique au sens vrai est l’art de gérer le bien commun en se basant sur la Doctrine Sociale de l’Eglise qui met le bien-être de l’homme au cœur de tout développement. Le Chrétien a bien le droit et le devoir de faire la politique vraie. Ce qui sous-entend qu’il faut évangéliser la politique afin de pouvoir ainsi participer au développement du pays.

- Clément YARGO a présenté le mariage catholique et quelques points d’attention pour aider les jeunes à faire un vrai choix libre et éclairé. Beaucoup de jeunes ne voient pas d’emblée l’importance du sacrement du mariage qui pourtant permet de recevoir des grâces pour le couple et leurs enfants. Les jeunes ont été invités à se préparer sérieusement à ce beau sacrement.

- La Commission diocésaine pour les vocations s’est occupé des jeunes qui se posaient la question de la vie consacrée ou sacerdotale. Nous avons tous une vocation commune : l’appel à la sainteté. Certains parmi les baptisés sont appelés à une consécration totale au Christ. Il faut le faire sans crainte car celui qui se donne ainsi par amour sera comblé de grâce et de bonheur. 

- "Jeunesse Bonheur" est un mouvement sérieux. Il a présenté son école de vie située à Ouidah. Les volontaires passent une année de formation. Ils étudient, approfondissent tous les thèmes de la vie chrétienne, discernent ce que le Seigneur veut de chacun. Véritable école de la Foi, Jeunesse Bonheur forme les missionnaires de demain. Il est possible de s’y inscrire pour la rentrée prochaine (les dépliants sont disponibles auprès du Père Laurent GUIMON).

Le samedi soir les jeunes se sont retrouvés devant le podium pour assister à une veillée joyeuse et festive préparée par différents groupes de théâtre de paroisse.

 

 

             A 23h l’éclairage a été baissé, une table décorée magnifiquement a été mise sur le podium et le Saint Sacrement a été exposé. Pendant une heure de temps de silence, de méditation, de chants, toute la jeunesse rassemblée a adoré son Sauveur, Jésus-Hostie.

 

Dimanche matin, Monseigneur Pascal N’KOUE discutait à bâton rompu avec tous les jeunes rassemblés. Dans un style direct et enjoué, les questions et les réponses ont fusé. Retenons que les jeunes doivent faire preuve de compétence, de dynamisme. Ils ne doivent pas écouter les voies contraires aux conseils de Jésus et ils ont à faire du bien au prochain pour répandre l’Amour de Dieu. L’archevêque les a exhortés à suivre des formations manuelles afin d’entreprendre des activités génératrices de revenu. A plusieurs questions où les jeunes s’inquiétaient de la situation présente, l’évêque a répondu : « Et toi, aujourd’hui, qu’est-ce que tu fais ? Changer les choses, ce n’est pas attendre que d’autres le fassent ; c’est commencer, toi, aujourd’hui, dans ta famille, dans ton école, dans ton travail. »

 

  Après la conférence, Monseigneur Pascal N’KOUE a béni les rameaux et un long cortège rassemblant toute la jeunesse s’est mis en route pour le Sanctuaire. L’église comble, une très belle décoration de l’autel, un service de messe parfait, des chants harmonieusement exécutés par les chorales de jeunes rassemblées ont permis d’avoir une messe recueillie, magnifique glorifiant le Roi des rois.

 

  Après le rangement et une chaine d’amitié chaque jeune est reparti chez lui le cœur gonflé de joie et d’espérance, prêt à être acteur dynamique dans sa paroisse.             Nous avons bien retenu les derniers mots de l’évêque : « Tant qu’il reste à fairemettons-nous ensemble pour continuer. Et le slogan « Avec Jésus et sa Sainte Mère, soyons tous missionnaires ».

 

Tous nos remerciements à Monseigneur Pascal N’KOUE qui a écouté et a répondu aux questions des jeunes. Merci au Père Gildas SANT’ANNA et son équipe qui nous ont accueilli au Centre Don Bosco. Merci au Père Dominique ADJE, Recteur du Sanctuaire qui nous a accueillis pour la messe. Merci aux conférenciers. Merci au directeur de l’hôpital de Boko d’avoir mis à notre disposition un infirmier pendant toutes les JMJ.  Merci à Espoir et aux 20 jeunes de son école de cuisine qui ont assuré le repas pour tout ce monde pendant les deux jours. Merci aux Scouts, à Feu Nouveau, à Fondacio, à la JEC et aux autres mouvements de jeunes qui ont assuré la sécurité, l’accueil et l’organisation. Merci aux curés et aux présidents des BCJP qui ont mobilisé les jeunes de leur paroisse. Merci et bravo à tous les jeunes d’avoir été là si dynamiques.

 

Merci aux donateurs qui nous ont permis de réussir cet événement. (Il y a encore un bon trou à combler – tout don est encore bienvenu pour équilibrer le budget).

 

Dans le prolongement de ces JMJ nous invitons tous les jeunes volontaires qui veulent prendre leur vie en main et être acteur dans la société à s’inscrire à l’Ecole de la Foi que nous organisons du 2 au 11 août 2019 à Providentia Dei, à Gah Baka. Cette édition sera axée sur l’entreprenariat et la formation personnelle et spirituelle.

 

Puisse la Vierge Marie intercéder pour nous auprès de Jésus-Christ afin qu’il nous illumine de son Esprit Saint pour que nous devenions d’avantage des annonciateurs authentiques et crédibles de l’évangile dans le Borgou et le monde entier. Amen

 

Gildas Manga président du BCJD, et Père Laurent Guimon aumônier diocésain.

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
13
17
19
20
24
25
27
28
29

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin