Si le mois de juin est dédié au Sacré-Cœur, celui de juillet est consacré au Précieux sang de Jésus-Christ. C’est tout un. Je vous propose un extrait de mon homélie de la messe chrismale (17 avril 2019) dans le but d’insister sur le mystère de notre rédemption. Et pour demander aux fidèles de prier pour les prêtres afin que nous célébrions avec foi, piété et humilité.

"Avec Jésus et sa Sainte Mère, soyons tous missionnaires". C'est notre cri de ralliement. La messe chrismale devient, d'année en année, un rendez-vous des forces vives du diocèse. Merci d’être là pour qu’on renouvelle ensemble la provision des saintes huiles. C’est, la première fois que la cathédrale est pleine à craquer avant la célébration.

Avec la grâce de Dieu, ce diocèse s'embellit. Le peuple s'ouvre davantage à la Parole puissante et transformatrice de Dieu. Le Clergé se dévoue jour et nuit pour la sanctification de ce peuple. Les consacré(e)s mettent la joie partout, belle publicité pour attirer les cœurs vers le Dieu de la joie. Les fidèles laïcs accourent davantage vers l’Eglise. "Merveille, Dieu nous aime, son amour pour nous n’aura pas de fin".

Malgré la crise économique et financière, aucun prêtre ne meurt de faim. Nous saluons encore la générosité des fidèles laïcs. Les prêtres vous aiment, mais nous savons aussi que vous nous aimez.

Révérends Pères, Révérendes Sœurs, Révérends Frères, chers fidèles chrétiens et chrétiennes, chers tous, ma joie est grande de vous voir en cette illustre Cathédrale. A chaque messe chrismale, la liturgie de la parole nous rappelle le plan d’action générale ou le plan stratégique pastoral de Jésus :

"L’Esprit du Seigneur est sur moi. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres. Et aux aveugles qu’ils verront la lumière. Apporter aux opprimés la libération. Annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur". Ce plan pastoral ne sera jamais dépassé.

Je rappelle que la famille de Dieu au Borgou célèbre 75 ans de son évangélisation. Quel bonheur ! Les jeunes nous démontrent qu’ils sont déterminés à suivre le Christ Jésus. Les Mouvements et Associations catholiques annoncent de plus en plus la Bonne Nouvelle dans les périphéries. Le jumelage Nantes et Parakou se porte bien: une délégation de Parakou, sur l’initiative de Mgr Jean-Paul JAMES, l’Evêque de Nantes vient de faire un pèlerinage à Lourdes avec les fidèles de Nantes. Demain, ils seront de retour au Bénin.

Au cours de cette année 2019, en mémoire de l’encyclique "Maximum illud", l'Eglise Universelle célébrera le mois d'octobre  comme le mois missionnaire extraordinaire. La Conférence Episcopale du Bénin (tous les évêques) fera son pèlerinage chez nous, dans notre diocèse, plus précisément à N. D. de Komiguea. Préparons-nous pour bien les accueillir.

Depuis quelques années, j'oriente le diocèse vers la contemplation de la Croix et pour une vie plus intérieure. Où en sommes-nous de la messe orientée ? Où en sommes-nous de l'oraison silencieuse ?

Mais en ce beau jour de la fête du sacerdoce, je voudrais vous entretenir, chers Pères, de la paternité spirituelle. On n’en parle pas beaucoup. Et pourtant cette dimension est fondamentale. Dans les familles les pères ne règnent plus. La tête, c’est-à dire le chef de la famille, est décapitée. Les femmes se sentent obligées de jouer à la fois le rôle de papa et de maman.

Les fidèles chrétiens nous appellent spontanément "abbé" ou bien "mon père". C’est la même chose Cela peut surprendre puisqu’il est écrit dans les évangiles : Ne donnez à personne sur terre le nom de père (Mt 23, 9) ; cela signifie seulement que toute paternité vient de Dieu (Ep 3,5). Et qu’il ne faut pas suivre n’importe qui, n’importe quel gourou. N’est pas père qui veut mais qui imite la paternité de Dieu.

Nous sommes très tentés de jouer aux prêtres diseurs de messe, de nous accrocher facilement à l'aspect fonctionnel de la responsabilité ecclésiale. On organise, on planifie, on dirige les paroisses et les œuvres de Dieu sans trop tenir compte de l'Esprit Saint. On ne se laisse pas facilement conduire par lui. Et on s’énerve, on s’agite. Or si on se rappelait que nous devons être comme des pères cherchant à imiter la paternité de Dieu les choses iraient mieux. Le bon père de famille se soucie de la saine croissance de ses enfants. Et le bon prêtre doit avoir le souci des âmes que Dieu lui as confiées. Voilà pourquoi, pour nous rappeler cette paternité spirituelle, on nous appelle abbé ou mon père. Cela devrait suffire. Mais non. Pourquoi ? Peut-être parce que dans notre formation au Séminaire on insiste plus sur les connaissances intellectuelles à acquérir que sur les sentiments du Christ que nous devrions avoir face aux misères du monde. Le cœur du Christ à imiter est primordial.

Je supplie les formateurs de séminaire de vérifier constamment si les jeunes qui se destinent à la prêtrise, outre la saine doctrine de l’Eglise, pourront exercer la paternité spirituelle sur les âmes. Notre Seigneur Jésus après avoir tiré tant l’attention des disciples sur la paternité divine a fini par dire à Philippe : "Celui qui m'a vu a vu le Père" parce le Fils agissait comme le Père. Si le prêtre est un autre Christ, c'est qu'il doit refléter les trois grandes qualités du père: le nourricier, le protecteur et le guide. Et tout cela doit être enveloppé d’affection et de tendresse. Depuis l’Ancien Testament, le Dieu qui s’est révélé s’est toujours présenté comme le Dieu lent à la colère et plein de miséricorde. Ce Dieu grand et redoutable s’est fait petit. Mystère !

Chers prêtres, quand nous célébrons, n'oublions pas que nous devons nous faire petits devant la majesté immense de la grandeur de Dieu. Célébrons pieusement et saintement. Je vous livre ici quelques phrases de Mère Trinidad, Fondatrice de l’œuvre de l’Eglise, une mystique encore vivante, que j'ai eu le privilège de rencontrer à Rome en septembre 2018. Sa mission dans sa longue maladie c'est d'aider les prêtres. Ecoutons-là... "En voyant le prêtre si plein d'inconscience, j'éprouve de la compassion pour lui et je sens le besoin de l'aider... Ah prêtre du Christ, continue-t-elle, dans quel état je te vois !... Mais comme tu es petit devant ce grand mystère de la Sainte messe... Ah, prêtre du Christ !... Mon pauvre petit ! Comme tu es petit devant la terrible terribilité de la Trinité, malgré ta très haute dignité ! Oh ! Pauvre petit prêtre, mon enfant et père de mon âme... mais comme tu es petit devant la terribilité terrible de l'Etre magnanime qui se donne à toi en Don et qui te demande ta réponse... Mon pauvre petit!... Je te vois tellement petit. Qu'es-tu toi petit homme ? Oh prêtre du Christ, oh mon enfant ! Mon pauvre petit.

Je pleure, anéantie de respect, d'amour et de frayeur face à cette réalité terrible que mon âme contemple. Oh si j'étais prêtre !... Je mourrais à l'instant ! Je ne sais même pas si, après avoir vu tout cela, je pourrai continuer de vivre. Ah prêtre du Christ, pauvre petit ! Réponds à l’Amour comme tu le pourras...". Je voudrais vous proposer à présent la prière qu'un fidèle a composée pour les prêtres.

Seigneur Jésus-Christ, Prêtre par excellence, je te prie pour tes prêtres exemplaires et fidèles à ton sacerdoce; pour tes prêtres infidèles et matérialistes; pour tes prêtres en exercice dans leur pays ou en mission à l'étranger, pour tes prêtres tentés par toutes sortes de démons; pour tes prêtres persécutés ou même oubliés ; je te prie encore pour tes jeunes prêtres; pour tes prêtres âgés, pour tes prêtres malades physiquement ou psychologiquement, pour tes prêtres agonisants; pour tes prêtres au purgatoire.

Seigneur, je te recommande spécialement les prêtres qui me sont le plus chers: le prêtre qui m'a baptisé; les prêtres qui m'ont absous de mes péchés; les prêtres ayant célébré les messes auxquelles j'ai assisté et qui m'ont donné ton Corps sacré à manger; les prêtres qui m'ont enseigné et instruit; et tous les prêtres à qui je suis redevable d'une autre manière.

O Seigneur Jésus, purifie-les tous, bénis-les tous, protège-les tous, sanctifie-les tous chaque jour pour qu’ils nous bénissent abondamment en ton nom, et sauve nos âmes de l’emprise de Satan. Je te le demande par l’intercession de ta Sainte Mère, maintenant et pour les siècles des siècles. AMEN ! Voyez comment répandre cette prière.

 

Pascal N’KOUE.

Omnium servus

 

           

 

NOMINATIONS Juin 2019

P. Charles BRUN, Curé de saint Pierre de Yébessi.

P. Romuald GNANGNON, Curé de saint François d’Assise de Boko.

P. Max-Cyr LAFIA, Directeur de Africae munus de Tenonrou (Centre de développement de l’homme intégral).

P. Hermann BAGARA, Directeur-Adjoint de la Caritas-BDBD, Responsable du développement rural.

P. Norbert AGOSSOU, Econome du Séminaire Propédeutique Mgr Chopard-Lallier (Tenonrou).

P. Yves AYIDOMONHAN, Vicaire paroissial à Notre-Dame des Apôtres de Kika.

P. Marius OBA, Vicaire paroissial à la Cathédrale saints Pierre et Paul.

P. Freddy TOSSOU, Professeur au Séminaire Providentia Dei (Gaah Baka).

P. Augustin TONTASSE, SDB, Curé de Marie-Auxiliatrice de Zongo.

P. Guillaume KAMBOUNON, OSFS, Aumônier universitaire saint Augustin.

 

Ø FIDEI DONUM DANS NOTRE DIOCESE :

P. Dieudonné N’TCHA, du diocèse de Natitingou, Directeur Spirituel de Providentia Dei.

P. François-Xavier HENRY,  du diocèse de Nantes, Collaborateur à la paroisse sainte Rita de Tchatchou.

 

Ø ENVOI EN MISSION HORS DU DIOCESE

P. Christian DEGBE, Fidei donum à Versailles.   

P. Appolinaire CADJIO, Fidei donum à Natitingou.

P. Jaurès ZINSOU, Fidei donum à Natitingou.

P. Jules AKPO, Fidei donum à Natitingou.

P. Angelo CODJIA,  à Rome pour des études en Philosophie.

N. B. : Toutes ces nominations prennent effet à partir du 1er septembre 2019. Que la passation de service se fasse dans l’esprit de la diocésanité sous le regard accompagnateur du Vicaire Général.

 

Séminaristes en stage canonique (septembre 2019-juin 2020)

Nom et prénoms

Paroisse de provenance

Lieu de stage

1.       

ADJAGBODJOU Rousland Osée

Notre-Dame de Lourdes d’Albarika

Diocèse de Porto-Novo

2.       

AGBO Maurice

Cathédrale saints Pierre et Paul

Dir. Dioc. de l’Ens. Cath.

3.       

AKPOHOUNKOU Jean-Luc

Saint Laurent de Wansirou

Paroisse N-Dame de Lourdes

4.       

GARADIMA Germain

Notre-Dame de l’Assomption

Cathédrale saints Pierre et Paul

5.       

KOUTHON Athanase

Saint Joseph d’Alaga

Séminaire Propédeutique

6.       

OGOUREMI Wilfried

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus/Titirou

Paroisse Saint Joseph d’Alaga

7.       

YEGOUSSI Modeste 

Marie-Auxiliatrice

Centre Pastoral Guy Riobé

      8         

KASSOUWIN Georges

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus/Titirou

Centre N. D. du Refuge

      9          

KODJO Hermann

Diocèse de Porto-Novo

Séminaire Providentia Dei

 

 

Il est vivement recommandé de donner un temps de battement aux séminaristes stagiaires après Noël et Pâques, et surtout de les laisser aller en vacances à bonnes dates. Nous prions les prêtres responsables de stage de beaucoup échanger avec les séminaristes pour mieux les connaitre, aider à leur épanouissement et au discernement de leur vocation. Merci pour ce noble service d’Eglise.

 

Nouvelles de famille

- Prions pour le repos de l’âme de Lambert, père de l’abbé Dieu-donné AYHITE, décédé le mois dernier.

- Le 30 juin 2019 au Grand Séminaire Providentia Dei, Audrez KOUDOHOUNHOU et Hospice MEDETON ont fait leur rite d’admission, lectorat et prise de soutane. Innocent ADJAGBA, Wilfrid YAÏ et Samson MEHOU ont fait l’acolytat.

- Modeste ABO et Daniel BIAOU feront leur diaconat à la Cathédrale le 10 août 2019, à 9h30. Au cours de la même célébration seront ordonnés prêtres 4 Oblats de saint François de Sales.

- Le P. Benoît LUQUIAU de Nantes sera parmi nous pour le camp scout. Qu’il soit le bienvenu.

- Les Guides campent à Kpari du 2 au 7 juillet. Les Scouts à la Cathédrale les 5 et 6 juillet.

- Le 17 juillet 2019 arrive Mère J. Benedict O. du Nigéria pour un début de relation avec notre diocèse. Que le secours divin nous aide à porter beaucoup de fruits.

- Nous saluons avec gratitude la Sr Estela, Provinciale des Srs Franciscaines de Marie Immaculée, venue de Panama, accompagnée de Sr Joséfa, Conseillère. Que Dieu bénisse leur séjour.

- Les affrontements entre les chasseurs et les Forces de défense de sécurité ont été très violents à Tchaourou, le mois dernier. Le calme est revenu. L’heure est au dialogue. "Heureux les cœurs pliables, ils cèdent au bon moment et ne se rompent pas". Prions toujours pour la paix dans les cœurs.

Quelques dates

27 juin-2 juillet : Camp des séminaristes au Séminaire Providentia Dei.

30 juin -3 juillet : Camp des servants d’autel sur la paroisse saint Joseph.

2-5 juillet            : Session diocésaine des aspirantes à la vie consacrée au Séminaire Providentia Dei.

3-7 juillet           : Session nationale pour le 55ème anniversaire du MADEB aux Hibiscus 2nd cycle.

5-8 juillet           : Session diocésaine des futurs séminaristes et aspirants à la vie consacrée.

6 juillet              : A 16 h, grande communication avec le Père Cosme ADJOMALE, Directeur national

                            des OPM, au Sanctuaire eucharistique.

7 juillet              : Sacrement de Confirmations à l’Aumônerie universitaire saint Augustin à 9h.

9 juillet              : Visite aux séminaristes en stage pastoral mensuel à Africae Munus (Ténonrou).

12-17 juillet      : Permanence pastorale à Djougou.

14 juillet            : A Djougou, 30 ans du Renouveau charismatique Catholique et collation des ministères.                             

18 juillet           : Au Grand Séminaire Providentia Dei.

21 juillet           : Messe dominicale à Kabo.

26 juillet           : Journée de retraite au Monastère de Kokoubou.

28 juillet           : Messe dominicale à Gbégourou.

N. B. : Du 2 au 11 août l’Ecole de la foi s’organisera au Séminaire Providentia Dei. Les jeunes de 16 à 35 ans sont invités à s’inscrire auprès de l’abbé Laurent GUIMON, Aumônier diocésain des jeunes. Tél : 62 84 83 85/ 61 78 09 39.

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin