"Les personnes passent, les instituions demeurent". Le R. P. Denis Le PIVAIN, Recteur fondateur du Grand Séminaire diocésain a déposé le tablier en juillet 2018. De nos cœurs fusent encore des gratitudes pour les nombreux défis relevés. Le nouveau Recteur, le R. P. Didier GNITONA, nous vient de Natitingou. C'est une nouvelle page qui s'ouvre dans le même livre, une nouvelle partition dans la même mélodie. Donnons la parole au nouveau Recteur pour entonner son "introït".              

    +Pascal N'KOUE                                                                                                                                                                       

 

 

En cette année académique 2018-2019, le Grand Séminaire Providentia Dei a ouvert ses portes le 1er Octobre comme d’habitude, mais avec une note particulière. Pour la première fois depuis sa création en 2014, elle commence sans son Recteur fondateur. En effet, le Père Denis le PIVAIN, après presque cinq années de dur labeur m’a passé le relai. Avec lui, les infrastructures de base ont été installées et une communauté de séminaristes et de formateurs a été structurée répondant à la vision de son initiateur, Mgr Pascal N’KOUE. Nous remercions vivement le fondateur pour son esprit missionnaire et sa grande affection pour nous. Et nous bénissons le Seigneur pour ce qu’il nous a donné de vivre ensemble avec lui. J’en suis émerveillé. Nous lui souhaitons un fructueux ministère dans le diocèse d’Avignon, en France.

 

La communauté : La configuration de la communauté n’a pas connu un grand changement. En effet, depuis la rentrée d’octobre 2017, la Pré-propédeutique a été transférée sur le site de Providentia Dei ; et malgré sa spécificité, nous formons une même famille, mutualisant les services (formateurs et restauration) pour une meilleure gestion des ressources humaines et matérielles. Ils sont 11. La rencontre des deux entités en week-end pour les offices et les repas est un beau décor qui permet de renforcer le sentiment de viser le même objectif : former une communauté de disciples autour de l’Unique Maître.

 

Les Séminaristes : Cette année a ouvert ses portes avec un effectif de 35 séminaristes répartis comme suit :

 

-       Par diocèse :

o   Djougou :       02

o   Natitingou :   08

o   Parakou :        25

-       Par cours :

o    Spiritualité : 13

o   Philo I :           12

o   Philo II :         10

 

La formation : L'encadrement est assuré par 7 prêtres résidents et un séminariste stagiaire.

 

Trois sœurs de la Providence de Saint Paul du Togo (Diocèse de Kara) participent à la vie de la maison.

 

     Comme à l’accoutumée, la prérentrée des formateurs (27 septembre-1er octobre) a permis d’une part aux formateurs de passer en revue l’organisation de la vie communautaire : calendrier de l’année, emploi du temps, aspects académiques et spirituels ; d’autre part d’avoir un temps de formation assurée par notre archevêque. C’est le 1er octobre dans la matinée que Mgr Pascal est venu nous entretenir. Il a rappelé les défis qui sont les nôtres, comme formateurs : une unité d’action dans les divers axes de la formation spécifique des séminaristes de Providentia Dei. C’est un séminaire Laudato Si’ soucieux de donner demain à l’Église des prêtres proches de leur peuple, respectueux et défenseurs de l’environnement qui constitue un don précieux de Dieu. Le prêtre de demain devra être celui qui sème l’espérance, annonce la Bonne Nouvelle avec enthousiasme, évangélise l’homme intégral. Il a insisté sur la promotion de nos richesses culturelles en particulier dans l’art et la musique sacrée.

 

     Le Thème de l'année : Le thème de l’année s’inscrit dans la ligne pastorale du diocèse de Parakou, libellé en ces terme : « Jette tes béquilles et marche : autofinancement de l’évangélisation ». Pour nous développer ce thème, nous avons invité Mgr Barthélemy ADOUKOUNOU, secrétaire émérite du Conseil Pontifical pour la culture. Ainsi le dimanche 7 octobre, après la messe d’ouverture officielle de notre année académique qu’il a présidé en présence de notre Evêque, Mgr Pascal N’KOUE, il nous a livré, dans la salle Cardinal Bernardin GANTIN, avec la conviction qu’on lui connaît, l’essentiel de sa vision sur ce thème qui lui avait été proposé : « chrétien, jette tes béquilles pour un développement intégral de l’homme ».

 

La Formation humaine : Le projet éducatif humain continue de s’appuyer sur une formation humaine à la vie communautaire où tous les acteurs, dans un esprit familial, prennent leur part de responsabilité dans le fonctionnement de la maison ; un esprit familial où chacun joue son rôle pour le bien de l’ensemble. Les diverses compétences acquises, aussi bien par les formateurs que les séminaristes eux-mêmes, contribuent à gérer les différents secteurs de la vie du séminaire : entretien de la maison, élevage, cultures maraichères, champ et reboisement.

 

La Formation intellectuelle : a) L’organisation des cours

 

     La formation à Providentia Dei comprend le premier cycle sur trois ans. Il n’est peut-être pas superflu de rappeler ici la répartition des cours.

 

-   Une première année dite de spiritualité où sont étudiés la spiritualité en général, la spiritualité sacerdotale à partir des textes du Magistère, l’histoire des saints, le Mystère du salut, l’introduction à la Bible, à la patrologie et à la liturgie. L’étude du latin y est renforcée. Les étudiants sont aussi initiés à la Lectio Divina ainsi qu’à la méthodologie philosophique.

 

-   La deuxième année est consacrée plus particulièrement à l’étude de la philosophie antique et médiévale. Les cours de philosophie systématique sont la métaphysique, la logique, l’anthropologie. Comme autres cours, nous avons la théologie fondamentale et un cours d’histoire de l’Église primitive.

 

-   La troisième année est consacrée à l’étude de la philosophie moderne et contemporaine. les cours de philosophie systématique sont l'éthique, la philosophie de la nature, l’épistémologie et la psychologie. Comme autres cours, nous avons la morale fondamentale et l’histoire médiévale.

 

L’étude de l’exégèse de l’Ancien Testament est dispensée de manière cyclique sur les deux dernières années. Également quelques cours de philosophie particulière, philosophie de l’éducation, esthétique, de la communication, politique, de la religion. Certains de ces cours sont donnés sous forme de session par des professeurs invités. A ces cours viennent s’ajouter des conférences de culture générale selon les compétences des personnes invitées. Pour permettre une évaluation des acquis, des recherches sont demandées aux étudiants donnant lieu à des exposés. Et en fin de semestre, une session d’examens vient mettre un terme aux cours dispensés.

 

b) La bibliothèque

 

     La bibliothèque St Thomas d’Aquin du séminaire Providentia Dei de Gaah-Baka compte 8.896 volumes. Elle est fournie en documents qui couvrent plusieurs disciplines : Bible, Spiritualité, Philosophie, Histoire de l’Église, droit canonique et Littérature. Depuis deux ans se poursuit l’indexation des livres. Selon les prévisions, elle devrait s’achever à la fin de l’année pour que l’accès y soit facile pour les recherches. Il faudra encore assurer un abonnement régulier des revues philosophiques et théologiques pour une mise à jour continue de cette bibliothèque.

 

La Formation spirituelle : Au Grand séminaire Providentia Dei, cette formation est axée autour de trois dimensions fondamentales : l’intériorité (relation personnelle avec Dieu), la communion fraternelle et l’esprit missionnaire. Pour favoriser cette relation personnelle avec Dieu, un membre de notre conseil se charge de l’animation de la vie spirituelle par les lectures spirituelles des lundis soir, l’organisation des récollections mensuelles et retraites. Du mardi au vendredi, il est prévu pour les séminaristes un temps de lecture spirituelle personnelle avec un compte rendu mensuel à faire aux directeurs spirituels. Placé sous le patronage spirituel de l’Institut Notre Dame de Vie de Venasque en France, les séminaristes ont deux temps d’oraison de 30 minutes chaque jour : le matin et le soir. Notre dévotion mariale se traduit par le chapelet quotidien (individuel, en groupe ou en communauté) et par la célébration de la messe du Samedi en l’honneur de Marie. La messe des mercredis est célébrée en l’honneur de Saint Joseph pour les bienfaiteurs de notre maison. Il faut aussi noter que la célébration eucharistique est variée pour donner aux séminaristes une ouverture et leur permettre de profiter des richesses de la liturgie romaine : messe en français ou en latin (dans la forme ordinaire et celle extraordinaire). À Providentia Dei, nous mettons tout en œuvre pour favoriser un climat de prière, de recueillement et de silence intérieur. La rentrée académique a été marquée comme d’habitude par une retraite spirituelle de cinq (5) jours, prêchée par le Père Régis de PLINVAL, de l’Institut de Notre Dame de Vie (Venasque).

 

La Formation pastorale et missionnaire: Depuis quelques années déjà, les séminaristes font une expérience pastorale dans les villages d’alentour. Ainsi certains séminaristes de philosophie assurent ce service en faisant la catéchèse dans trois villages voisins, sous la responsabilité du curé et l’accompagnement du prêtre formateur chargé de la pastorale.

 

     Par ailleurs, les séminaristes effectuent des stages de vacances organisés par le Responsable diocésain de la pastorale des vocations; et ils nous reviennent avec des certificats pour une évaluation. A l’issue de la troisième année, ils partent pour un stage canonique d’une année.

 

La ferme agropastorale : Une des spécificités de notre Séminaire réside aussi dans la formation aux activités manuelles (en vue des destinataires majoritaires de leur pastorale future qui sont essentiellement des ruraux) : élevage (porcs, lapins et volaille), production de cultures vivrières et maraichères, agro-reforestation. Certains d’entre eux font des stages pendant les vacances auprès des artisans ou des professionnels de certains métiers utiles comme l’électricité, la plomberie, la menuiserie, l’apiculture etc.

 

Les Infrastructures : Au niveau des infrastructures, notre bloc administratif sera bientôt achevé. La construction de quelques cinq (05) chambres d'hôtes de passage pour les amis qui nous visitent s’impose. Un mini-bus d’au moins vingt (20) places s’avère indispensable. Nous avons aussi en projet une aire de jeu : football, basketball et volleyball afin de former des hommes complets, en bonne santé physique. Notre Evêque a clairement exprimé sa volonté d’ouvrir le théologat dès octobre 2019. Il nous faudrait augmenter les salles de classes et bien sûr les cabines des séminaristes. Enfin un restaurant du séminaire doit être érigé pour consommer le surplus de nos produits de jardin et d’élevage.          

 

 

     Conclusion : Nous rendons grâce à la Divine Providence et réitérons nos vifs remerciements à tous nos amis. Le saint sacrifice de la messe est offert chaque mercredi aux intentions de tous nos bienfaiteurs et de tous ceux qui nous soutiennent de toute autre manière pour l’atteinte de nos objectifs : former des prêtres à l’esprit missionnaire pour l’Église d’aujourd’hui et de demain.

R. P. Didier GNITONA

Recteur

 

 

 

Nouvelles de Famille

 

- Le temps de l'Avent nous fait penser à la fête de Noël. Le Seigneur vient ! Préparons bien nos cœurs !

 

- Le Grand Séminaire Providentia Dei a ouvert ses portes à 35 séminaristes en octobre 2018. Il y a eu douze nouvelles "recrues" en Propédeutique.

 

- Nos grands séminaristes envoyés au Ghana et au Nigéria pour y poursuivre leurs études ont été bien accueillis par les évêques de Minna, de Takoradi et de Tamale.

 

- Désormais la chorale baatonu se dénomme chorale NASARA qui signifie paix et libération.

 

- Nous remercions Mgr Raymond CENTÈNE, évêque de Vannes (France), pour sa récente visite à Parakou. Beaucoup de missionnaires nous sont venus de chez lui.

 

- Le 3 novembre 2018, Mère Monique MASSON, fondatrice de l’Abbaye l’Etoile Notre Dame de Parakou nous a quittés. Prions pour le repos éternel de son âme. Elle a gardé jusqu'au bout son humour et sa bonne humeur. Cette grand-mère était une étoile !

 

- Du 23 au 25 novembre 2018 a eu lieu au Centre Pastoral Guy Riobé une formation sur les méthodes naturelles de régulation de naissances. Nous remercions vivement Dr Gisèle EGOUNLETY et les autres formateurs. Elle revient mi-décembre pour la suite.

 

- Le restaurant de la Maison Diocésaine Saintes Marthe et Marie sera bientôt inauguré. N’hésitez pas à le visiter et à y convoyer vos connaissances. Pour tout renseignement, adressez-vous à l'Economat.

 

- Les Frères de Ploërmel: Martin, Pascal et Victor feront leur profession perpétuelle au Togo le 20 décembre 2018.

 

Avec Jésus et sa sainte Mère, soyons tous missionnaires!(Veuillez traduire cette phrase dans nos langues).

 

 

 

Quelques Dates

 

1er déc.      : Ordination presbytérale du diacre Jaurès ZINSOU à la Cathédrale à 9h30.

 

2 déc.        : Messe dominicale à Kabo à 9h. Visite à Africae Munus (Ténonrou).

 

                    Quête impérée pour la Caritas diocésaine.

 

4 déc.         : Visite à la Communauté chrétienne d’Agbassa (paroisse d’Alafiarou).

 

5 déc.         : Rencontre-dîner avec la Commission diocèse de la Famille à l'Archevêché.

 

6 déc.         : Conseil Permanent de la CEB à l'Archevêché à 9h30.

 

8 déc.         : Fête de l’Immaculée. 35 ans de la paroisse Saint Joseph d’Alaga. Messe à 9h30.

 

9 déc.         : Messe dominicale à Gbégourou à 9h30. Quête impérée pour le Sanctuaire national de Dassa.

 

12 déc.       : Réunion avec les enseignants et éducateurs à l'Archevêché à 9h30.

 

13 déc.       : Visite des prêtres Ditammari.

 

14-16 déc. : Visite pastorale à la paroisse de Boko.

 

15-16 déc. : Formation sur les méthodes naturelles de régulation de naissances.

 

18 déc.       : Bénédiction du restaurant de la Maison Diocésaine Saintes Marthe et Marie à 7h 00.

 

18-19 déc. : A Cotonou pour la chaire Card. Bernardin GANTIN Section Bénin, à l’Institut Jean-Paul II.

 

21 déc.       : Noël anticipé à l’Hôpital Saint Martin de Papanè à 9h30.

 

22 déc.       : Bénédiction de la chapelle de l’Hôpital ophtalmologique de Tinré à 9h30.

 

23 déc.       : Noël anticipé à la Prison Civile de Parakou. Messe à 9h30.

 

24 déc.       : Messe de la nuit de Noël à la Cathédrale avec baptême des enfants à 22h.

 

25 déc.       : Noël à l’Abbaye l’Etoile Notre Dame à 9h. JOYEUX NOEL !

 

                     Quête impérée sur toutes les paroisses pour l’Archevêché.

 

30 déc.       : Messe dominicale à l’église Sainte Monique de Kabo à 9h.

 

31 déc.       : Messe de fin d’année à l’Hôpital Saint Jean de Dieu de Boko à 9h30.

 

                           Messe du Te Deum au Sanctuaire Eucharistique à 24h.

 

N. B. : Les bureaux de la Curie diocésaine sont fermés le 2 janvier.

 

 

 

FRUCTUEUX TEMPS DE L'AVENT ET BONNE FETE DE NOEL ! BONNE ANNEE 2019!

 

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin