C’est la fin de l’année scolaire. Nous bénissons le Seigneur pour ses merveilles. Beaucoup demandent les nouvelles du Séminaire "Providentia Dei". Ce "bébé" de notre famille diocésaine a trois ans et se porte comme un charme. A voir l’affection dont il est entouré, on ne peut que chanter le Te Deum à tout instant. Vraiment la Divine Providence y est présente 24h/24h. Les formateurs sont une équipe soudée et cela compte beaucoup. Je préfère laisser la parole au Recteur, timonier de ce Séminaire, pour qu’il vous donne quelques détails croustillants.

     Au terme de cette année académique, fin juin, nous clôturons le premier cycle de trois années, l’une de spiritualité, et deux autres de philosophie. La première promotion quittera le grand séminaire pour accomplir un stage canonique d’un an dans les missions qui leur seront imparties. Puis ils commenceront le cycle de théologie dans l’un des grands séminaires du Sud-Bénin qui durera quatre ans avant d’être ordonnés prêtres. Voici quelques points pour nous situer :
1. Formation pastorale et missionnaire
    Pour avoir des pasteurs missionnaires dans nos diocèses du Nord Bénin, encore profondément ruraux, il faut les armer afin qu’ils puissent partager la vie des villageois. C’est à quoi s’emploie le temps du travail manuel.

    Les secteurs sont variés : élevage, jardins et plantations, reliure, ruchers, entretien des installations solaires et des bâtiments… Nous essayons de former les étudiants dans ces différents secteurs. Certains peuvent être appelés à participer à des sessions organisées à l’extérieur, par exemple chez les frères Missionnaires des Campagnes. Ou, tout simplement, à accompagner une journée un artisan sur nos chantiers dans des domaines comme l’électricité, la plomberie…

    En fin d’année, au mois de juin, après les examens de fin d’année, nous organisons une semaine appelée campagne agricole. Toute la communauté du séminaire se retrouve aux champs pour une double activité. La première consiste à semer nos champs. On privilégie les cultures qui respectent la terre, légumineuses, sorgho, manioc… L’autre activité consiste à reboiser le terrain. Chaque année, ce sont ainsi quelques 1500 arbres qui sont plantés : cassias, tecks, neems, baobabs, manguiers etc. Nous n’oublions pas des espèces surexploitées et qui tendent à disparaître de nos paysages comme les afzélias ou les caïlcedras. D’une manière générale, tout au long de l’année, nos cultures vivrières sont biologiques.

    Chaque samedi, plusieurs séminaristes se rendent pour la catéchèse dans trois villages avoisinants. Cette catéchèse se donne aussi dans les langues locales. Le dimanche, ce sont les prêtres qui desservent quatre villages. Durant les mois d’été qu’on appelle période des grandes vacances, les séminaristes doivent donner un mois de stage soit dans une paroisse, soit dans une institution ecclésiale. Le père chargé des vocations non seulement l’organise, mais aussi suit les séminaristes en ce domaine.
2. Infrastructures et investissements
    Durant cette année académique, la Providence s’est montrée particulièrement généreuse, au point qu’il a été difficile de suivre le rythme des travaux qu’elle nous a imposé !

    Nous avons pu édifier grâce à des financements extérieurs : La grande salle polyvalente au premier étage de la bibliothèque.  Un module des trois salles de classes, dont une grande salle qui permet de réunir deux promotions pour des cours communs. Un bâtiment de 30 cabines pour séminaristes avec 8 logements de professeurs. Les deux premiers niveaux pourront accueillir dès l’année prochaine, il restera à achever les finitions du troisième étage. Une grande paillotte qui sera un lieu d’accueil et de détente. La réfection de la retenue d’eau qui nous permettra d’aider plus facilement les populations environnantes, les relations de bon voisinage oblige.

    Des équipements solaires pour les nouveaux bâtiments avec un groupe électrogène comme énergie de secours. Car nous sommes alimentés avec la seule énergie solaire. Le raccordement d’un deuxième forage à notre château d’eau afin d’assurer la sécurité en eau potable. Un peu plus de 200m de clôture en matériaux définitifs. Nous avons en outre reçu un don important pour pouvoir meubler tous nos bâtiments. Enfin, nous avons pu équiper une salle informatique avec six ordinateurs, une bonne photocopieuse et un wifi.

    Notre bibliothèque a été enrichie de plusieurs apports, en provenance de plusieurs institutions : L’Institut Notre-Dame de Vie, l’abbaye sainte Madeleine du Barroux, "les fils de Dieu"  d’Italie… Au niveau du rangement, nous avons pu établir le fichier électronique, et nous commençons la cotation des livres. Nous avons un peu plus de 5000 volumes.

    Nous avons pu édifier un clocher pour fixer la cloche offerte par Mgr Antoine SABI BIO, évêque de Natitingou. Egalement, nous avons acquis un bélier et trois brebis, quelques couples de pigeons, quelques ruches supplémentaires, un troisième congélateur à basse consommation, trois motos, dont une pour les soeurs. Seule fausse note dans ce chapitre, nous avons eu à déplorer durant les vacances d’été le vol d’une moto, ainsi qu’une tentative de vol important en matériel solaire. Nous avons donc dû faire des dépenses non prévues pour tout sécuriser.
3. Desiderata
    Plusieurs projets sont en cours afin de donner au séminaire un visage complet :
- Créer une hôtellerie au bord de la route nationale pour proposer une halte aux nombreux voyageurs ; un restaurant permettra d’écouler nos produits fermiers avec une plus-value intéressante.
- Créer une aire de terrains de jeux : football, basket, volley.
-Construire un bâtiment pour l’administration du séminaire.

    Nous rendons grâce au Seigneur pour tous ces bienfaits et pour nous avoir conduit jusqu’au terme de cette année. Et nous remercions tous les acteurs qui se sont fait les instruments de sa Providence. Nous voulons nommer en particulier l’Œuvre  Pontificale de St Pierre Apôtre, l’Aide à l’Eglise en Détresse (Kirche in Not), Missio Aachen, Manos Unidas, la Conférence Episcopale Italienne (CEI), la Congrégation des Sœurs de Saint Pierre Claver, l’Association des Familles Rurales, le Service missionnaire de Vittorio Veneto, le diocèse de San Sebastian (Pays Basque), l’Association Notre-Dame de l’Atacora (Versailles), les paroisses de Giens, d’Orange, de sainte Trinité (Caen) etde St Germain du Chesnay en France, et bien d’autres bienfaiteurs tant locaux qu’étrangers.

    Que Dieu bénisse chacun et tous !


   R. P. Denis LE PIVAIN
   Recteur du Séminaire

 
    Après ce mot propulseur du Recteur, je reste bouche bée. Une nouvelle génération de prêtres missionnaires est en route. Et Dieu merci, ils sont fortement soutenus par vous tous. Quand j’ai vu l’affluence et la participation de notre famille diocésaine à leur première kermesse qui a eu lieu le 26 mars dernier, je me suis dis en moi-même: ça y est, je peux chanter mon "nunc dimittis"... Je profite de l’occasion pour réitérer mes gratitudes personnelles à tous les formateurs réguliers et occasionnels qui participent à la croissance intégrale des séminaristes. Merci à toutes les personnalités illustres ou "personnes ressources" du Bénin, de France et d’Italie qui sont passées rencontrer ces jeunes. La moisson est vraiment abondante. L’appel du Seigneur à aller plus loin retentit de plus en plus. Ce séminaire est vraiment béni de Dieu. Le plus beau serait de le visiter pour y prier avec les Séminaristes et leurs formateurs. Que tous les bienfaiteurs en soient vivement remerciés. Dieu vous le rende au centuple. Et dire qu’on nous annonce au moins onze nouveaux pour la rentrée d’octobre prochain, de quoi danser de joie !


 +Pascal N’KOUE
  Omnium Servus



LES AFFECTATIONS DE JUIN 2017
    Le Conseil presbytéral, en sa réunion du 13 juin 2017, a élevé trois stations en quasi paroisses. Il s’agit de Bah-Mora, de Kabo et de Tourou. Nous avons procédé aussi à quelques modifications quant aux lieux de mission de certains prêtres :

1- R.P. Christian DEGBE est nommé Directeur du collège catholique saint Georges HOUNYEME de Tchaourou.

2- R.P. Christian WOROU est désigné pour partir en Mission comme fidei donum dans le diocèse d’Avignon sur demande de l’Archevêque Monseigneur Jean-Pierre CATTENOZ.

3- R.P. Apollinaire CADJO est nommé Econome au séminaire Providentia Dei.

4- R.P. Aimé NATA est nommé Responsable de la quasi paroisse sainte Monique de Kabo et résident à Ténonrou (Africæ Munus).

5- R.P. Gilles KIMBA est nommé Vicaire à la Paroisse cathédrale saints Pierre et Paul.

6- R.P. Léandre YEMANDJRO est nommé Directeur Adjoint au Centre pastoral Guy Riobé.

7- R.P. Freddy TOSSOU va aux études théologiques à l’Institut Notre-Dame de Vie en France.

8- R.P. Parfait AGONHE est nommé Responsable de la quasi paroisse saint Philippe de Tourou et résident à saint Joseph.

9- R.P. Marie-Luc ANANI est nommé Directeur du Lycée catholique en construction et résident au Centre N-D du Refuge.

10- Yves Enagnon AÏDOMONHAN fera son stage diaconal à la paroisse saint Martin de Papanè.

11- Jules AKPO fera son stage diaconal à la paroisse Notre-Dame des apôtres de Kika.

N.B. Toutes les nominations prennent effet le 1er septembre 2017. Que ceux qui quittent un endroit fasse le déménagement à temps. Et que la passation de service écrite se fasse en bonne et due forme, dans la joie et l’amitié.

    - Trois quasi-paroisses qui jouissent de la personnalité juridique ont été créées :
            Tourou est confiée au R. Père Parfait AGONHE.
            Bah-Mora est confiée aux Pères (in solidum) du Centre pastoral Guy Riobé.
            Kabo est confiée au R. Père Aimé NATA.
    - Nous accompagnons de nos prières ceux qui nous quittent pour d’autres missions dans l’Eglise.

BONNES VACANCES ! MAINTENONS HAUTE LA TENSION MORALE ET SPIRITUELLE
 
Nouvelles de famille

- Enfin l’opuscule "Bien célébrer" vient de paraitre. Il nous aidera à mieux vivre nos eucharisties. Il est au prix de 1000f. Vous le trouverez à la Librairie saint Paul. Merci à tous les prêtres qui m’ont aidé à l’écrire.

- Nous remercions les moniales de l’abbaye l’Etoile Notre-Dame qui nous accueillent chaque année pour la journée mondiale de prière pour la sanctification des prêtres. La présence du Nonce Apostolique Monseigneur Brian UDAIGWE en juin dernier nous a tous confortés.

- Le séjour du Nonce Apostolique, du 22 au 26 juin, nous restera gravé dans les mémoires et les cœurs. Nous le remercions pour ses judicieux conseils et grandes générosités. En dehors du clergé, il a rencontré les moniales et moines cisterciens. Il a visité "Africæ Munus" de Ténonrou et la paroisse de Kabo : le Bénin profond. Il a célébré au Sanctuaire Marial de Komiguea avec les Dévots Consacrés de l’Immaculé. Je crois qu’il est tombé amoureux lui aussi de  Notre Dame de Komiguea, Reine des familles, notre sainte protectrice. Il a bien raison. Il s’est entretenu avec les enfants en situations particulières du CNDR. Et tout a été clôturé par la visite au grand Séminaire Providentia Dei.

- Nous remercions CBM qui appuie notre hôpital ophtalmologique de Tinré pour le beau projet de "santé oculaire chez l’enfant" de 0 à 15 ans : Ce projet qui durera trois ans va allier les soins médicaux et chirurgicaux avec un service pour les allergies oculaires. C’est une première au Bénin.

- Le Centre pastoral Guy Riobé fait peau neuve : Wi-Fi gratuit, une boutique au point, des chambres dignes de ce nom, les espaces verts de plus en plus attrayants… Bravo à la nouvelle équipe qui a du goût.

- Du nouveau aussi à notre menuiserie diocésaine : alliage entre le bois et le fer. C’est à la fois plus beau et plus solide que le bois tout seul. Stop au vent sec de l’harmattan qui fendille et déforme tout. Les structures diocésaines ne devraient plus faire des commandes ailleurs.

- Nous remercions aussi l’équipe de l’hebdomadaire La Croix du Bénin (Guy DOSSOU-YOVO) qui accompagnait le Nonce. Merci aussi aux amis D’OLIVEIRA F.C., soucieux de répandre les messages des pasteurs.

- La Communauté Bah-Mora (Paroisse de Banikanni), celle de Kabo (Paroisse de Kika) et celle de Tourou (paroisse d’Albarika) sont érigées désormais en quasi-paroisses. Les prêtres du Centre pastoral s’occuperont de Bah-Mora, le Père Aimé NATA s’occupera de Kabo, et Tourou sera desservi par le Père Parfait AGONHE.

- Le Centre Pastoral de l’Audio Visuel (CPAV) est désormais régi par la Caritas diocésaine.

- Nous remercions l’Ambassade de France qui octroie une bourse d’études à l’abbé Fredy TOSSOU pour faire de la théologie à l’Institut Notre-Dame de Vie de Venasque à partir de septembre 2017.


Quelques dates


2 juillet        : Confirmations des étudiants de l’Université à l’église de l’aumônerie saint Augustin à 9h.


3-8 juillet    : Sessions des jeunes désirant consacrer leur vie au Seigneur, au Séminaire "Providentia Dei".


23 juillet    : Pèlerinage diocésain des marguilliers au Sanctuaire marial de Komiguéa. Messe à 10h30.


24-27 juillet    : Petit séjour à "Africæ Munus" de Ténonrou avec quelques séminaristes.


26-31 juillet    : Sur la paroisse de Boko, session diocésaine de formation pour les enfants du MADEB.


        - Thème : "prie et engage-toi davantage là où tu vis". Aux familles je dis : N’hésitez pas à y envoyer  vos enfants. L’encadrement sera exemplaire.

30 juillet    : Messe de clôture de ladite session à 9h. Echanges à 11h

N.B. : Du 18 au 20 août : Pèlerinage national à Dassa. Commençons à nous organiser.
    - 17 oct. A 16h : Presbyterium au Centre pastoral.
    -18 oct. : Assemblée Générale des agents pastoraux. Thème de l’année pastorale 2017-2018 : "L’Archidiocèse en sortie missionnaire : Proclamons la Bonne Nouvelle avec foi et audace".


        ABONNEMENT POUR UN AN

      A Parakou : 1.000 frs
≈   Au Bénin : 2.000 frs
≈    A l’extérieur : 10 euros
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. /www.diocese-parakou.org

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Pastorale des jeunes

Journal la croix du bénin