"Prenez garde, veillez… Veillez donc… Veillez" ! C’est Jésus qui insiste dans Mc 13, 33-37. C’est l’évangile du premier dimanche de l’Année B pour le temps de l’Avent. "Adventus" ! Les chrétiens attendent la venue du Christ.  L’Avent nous prépare à Noël. Car Noël, ça se prépare.

    Et Jésus lui-même insiste beaucoup sur le "Veillez". Pourquoi ? Tout simplement parce que l’homme a horreur de l’effort pour la vie intérieure. On se laisse distraire par les bruits et les choses qui nous préoccupent, nous endorment et nous éloignent de Dieu : la routine, l’indifférence, le sommeil, la paresse, les mauvaises nouvelles etc. D’où cet avertissement : attention, ne vous endormez pas. "Prenez garde, veillez, car vous ne savez pas quand viendra le moment". Si le chrétien s’habitue à se laisser aller et à vivre comme tout le monde, il aura lui aussi des surprises désagréables. Le Seigneur veut vraiment nous rencontrer à Noël. Mais il se peut qu’il vienne nous chercher avant le 25 décembre 2014. Hum ! En tout cas, je nous souhaite à tous de voir encore Noël de cette année. Mais sait-on jamais !

    Rencontrer Jésus, quel bonheur ! Une rencontre de ce genre, ça se prépare. Evitons de faire de Noël la fête des enfants. Cela infantilise et crétinise l’homme. On s’encombre, on s’excite, on se laisse envahir, on s’endette, on s’étouffe. J’enrage quand j’entends que Noël c’est pour les enfants. Non ! Noël c’est pour  l’humanité, c’est pour le bonheur de tout homme. Dieu se sacrifie en nous envoyant son Fils, celui qu’il aime, son Fils unique ; il le donne à notre terre pour notre salut. Quel mystère ! Quelle différence abyssale entre la fête profane dans laquelle les commerçants nous plongent chaque année et le souci de Dieu de nous envoyer le Sauveur du monde !

    Vu du côté de Dieu, Noël est don de  son divin Fils, et vu du côté des hommes Noël devrait être accueil de ce don divin sans pareil. Dieu fait le premier pas pour sortir l’homme de la boue dans laquelle il se plaît à s’enfoncer. C’est vrai que Jésus est déjà venu, il y a deux mille ans. Mais l’anniversaire que nous célébrons chaque année le 25 décembre ne s’arrête pas à la naissance de la chair. Jésus vient encore tous les jours dans le secret de nos cœurs et dans l’Eucharistie. Nous pensons aussi à sa venue plénière à la fin des temps. Là il réalisera de façon définitive sa promesse de nous donner son Royaume de justice et de paix célébré à Pâques. "Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts". Est-ce  qu’on y pense souvent ?

    Vous comprenez à présent que Noël c’est sérieux, c’est même très sérieux. C’est pour cela que l’Eglise prévoit quatre bonnes semaines pour faire le grand ménage de nos âmes. L’Avent nous invite au délestage de nos vies mondaines pour rallumer en nous des vies chrétiennes afin d’accueillir comme il convient le Sauveur.
    Alors, pour bien chanter : "Dans une étable, un enfant nous est né", "il est né le Divin Enfant", "les Anges dans nos campagnes", "Douce nuit", "Noël c’est Noël", je vous donne une seule recette : relisez et méditez tous les jours, si vous le pouvez, avec foi, l’évangile de l’enfance de Jésus Mt 1-3 ou bien Lc 1-3.
    Et oui, comment accueillir un personnage si grand, si on ne balaie pas autour de la maison et à l’intérieur, autour de nos cœurs et à l’intérieur, l’extérieur et l’intérieur de la coupe ? Dieu ne prend que la place qu’on lui donne. Plus elle est propre et grande, plus Dieu fait des merveilles dans nos vies.

    Alors prenons le temps de préparer Noël. Prenons le temps de préparer les cadeaux qui conviennent le mieux à telle ou telle personne. Les meilleurs cadeaux ne sont pas ceux qui coûtent le plus, mais ceux qui sont le plus nécessaires. Merci de penser à m’offrir une belle et grosse moto. Mais si pour moi c’est un engin non seulement encombrant mais encore " une source d’appauvrissement" à cause du coût de son entretien, cela ne vaut pas la peine ; et puis, à l’approche de Noël les petits voleurs se multiplient. Et une moto volée au marché, ça s’achète très vite parce que ça se revend à vil prix. Pensez plutôt à un petit cadeau de Noël. Peut-être un bon livre, une Bible, un missel de dimanche ou de semaine, "Vivre la Parole de Dieu au quotidien" ou "Parole de Vie" : c’est moins coûteux et ça fait beaucoup de bien. Quoi encore ? un CD de chants de Noël, un DVD comme "le clocher du sahel" (historique de notre diocèse), un abonnement à une revue pourquoi pas ? Mais aussi un beau calendrier de la DDEC à accrocher au mur, un agenda catholique, l’annuaire diocésain… Il y a plein de possibilités utiles.

    Prenons donc le temps de préparer Noël. L’Avent, ce n’est pas du temps perdu. C’est même du temps gagné comme une bonne petite sieste pour couper la journée. Au réveil, on raisonne mieux. Ça carbure davantage, ça gaze à pleins gaz. Eh oui, prenons le temps de préparer Noël dans la joie, dans la sérénité, en éliminant chaque jour les énervements polluants. N’oublions pas d’utiliser le puissant antivirus spirituel qu’est la prière. Noël ne sera beau que si nous le célébrons avec son Auteur ! Le Merveilleux, le Dieu-Fort, l’Emmanuel, Celui qui fait toutes choses nouvelles, le Dieu qui s’est abaissé jusqu’à devenir homme. Inouï !

    Et si on l’imitait dans sa proximité envers les derniers et les oubliés. Une visite à un prisonnier, à une maman retenue à la maternité, à un malade ou à un accidenté hospitalisé : quel beau cadeau de Noël ! Donner de la joie à ceux qui se sentent seuls c’est les aider à sortir un peu de l’enfer. Noël c’est le don de la joie même s’il est d’abord la joie du Don, du don le plus précieux que Dieu  nous offre dans la joie. Voilà pourquoi célébrer Noël dans la tristesse, les cris de haine et de vengeance, c’est un contresens.

    Enfin, vous avez compris que Noël est une fête de famille. A votre épouse, au lieu d’offrir un collier en or, ou un pagne "tchigan", peut-être qu’elle savourerait mieux une belle promenade ensemble, la main dans la main ; ça lui rappellera les premiers moments inoubliables des fiançailles. A l’époux, au lieu d’offrir une belle montre ou un pantalon dernier cri, faites-lui un met délicieux que sa mère sait lui préparer. Un homme ça aime toujours la bonne sauce. J’en sais quelque chose ! Emballez tous ces cadeaux avec beaucoup d’amour. Mais au-dessus de tout, offrez-vous le pardon des cœurs, les paroles et gestes de tendresse, l’attention réciproque, l’écoute mutuelle. C’est plus apprécié par l’un et par l’autre. Dieu se rend visible tout de suite. C’est le paradis anticipé, l’incarnation revécue. Et la bonne entente du couple est le meilleur cadeau de Noël à offrir à vos enfants.

    Vous m’avez saisi, j’en suis sûr. Noël c’est le retour de l’amour ; c’est bien de penser aux crèches dans les églises, aux décorations souvent faites avec du papier ou avec des guirlandes artificielles, aux arbres de Noël, aux grandes bougies et lumières éclatantes, mais si notre cœur est encombré de rancœur, de méchanceté, d’orgueil, d’égocentrisme, de refus de pardon, et de toutes sortes de saletés, Noël sera sombre et triste, même s’il est illuminé de puissants projecteurs ou fortement arrosé de sodabi, de whisky, de bière et de tchoukoutou.

    Mais si on fait le ménage spirituel, on accueillera mieux le Prince de la Paix.     Car Noël c’est Dieu qui nous donne le cadeau des cadeaux : son Fils-Amour emmailloté d’amour. Il ne nous enlève rien. Il se donne totalement à nous pour nous relever de nos misères et de nos fautes. Et ce Fils nous donne, à son tour, ce qu’il a de meilleur : sa Mère comblée de toutes grâces. "Ave Maria, plena gratia". Qu’elle nous aide à reconnaître son Fils dans les pauvres, les petits, les abandonnés, les rejetés. Invitons-les à prendre le réveillon avec nous et même le grand repas de Noël avec nous. Ouvrons sans peur les portes de notre  maison au moins à un pauvre. Et prévoyons un joli cadeau pour lui. Oui, faisons-le pour Jésus qui nous aime tant. Pensons aussi aux non-chrétiens qui sont dans nos quartiers. Jésus veut entrer dans toutes les maisons, dans tous les cœurs. Aidons-le.

    Soyons donc des veilleurs. Si le monde s’endort, réveillons-le. L’Avent est un temps d’espérance plein de joie. Ne permettons pas à Satan de nous voler notre joie. Le Seigneur reviendra… et son règne n’aura pas de fin. Bon temps de l’Avent. Joyeux et Saint Noël 2014. Et déjà Bonne Année 2015.

+Pascal N’KOUE
  Omnium Servus

 


PROGRAMME DES FESTIVITES DU JUBILE DES 70 ANS.
VENDREDI 05 : AU  SANCTUAIRE  DU  CHRIST  REDEMPTEUR
9h30: - Messe d’ouverture  présidée par  S.E. Mgr  Marc  AILLET, Evêque de Bayonne (France). Messe aux intentions de tous les ressortissants et habitants du Borgou et leurs amis.
          - Bénédiction de quelques couples et familles. Décoration de quelques fidèles laïcs.
15h30: Conférence de Mr Jean PLIYA pour redynamiser notre élan missionnaire.
18h15 - Adoration eucharistique avec possibilité de recevoir le sacrement de pénitence.
19h15- Vêpres solennelles par les séminaristes, novices et aspirant(e)s, présidées par le Frère Louis-Marie, osb, Père Abbé du monastère du Barroux.
 SAMEDI 06 : A LA CATHEDRALE  St PIERRE  et  St PAUL
09h30: Ordinations diaconales et presbytérales par Mgr Pascal N’KOUE.
16h30: Animation culturelle et danses traditionnelles africaines.
 DIMANCHE 07 : AU  SANCTUAIRE  MARIAL  DE  KOMIGUEA
9h.30: - Messe solennelle de clôture présidée par S.E. Mgr Jean-Paul JAMES, Evêque de Nantes (France).
           - Célébrations de mariage de 30 ménages.
           - Consécration de  l’archidiocèse à la Vierge Marie, Notre-Dame de Komiguéa, Reine de la famille.
15h30: Match de football: finale "Coupe du  Jubilé" au Stade Municipal de Parakou.
 LUNDI 08 : AU  GRAND SEMINAIRE  "PROVIDENTIA  DEI" (GAAH-BAKA)
10h00: Dédicace de la chapelle St Louis, présidée par S.E. Mgr Jean-Pierre CATTENOZ, Archevêque d’Avignon (France).
Nouvelles de famille

- Bienvenue aux Evêques Jean-Paul JAMES, Jean-Pierre CATTENOZ, Marc AILLET, au Père Abbé du
  monastère du Barroux Don Louis-Marie, à Monsieur Luigi RANCAN, Président de l’AFR et aux
  délégations  de Nantes, d’Avignon, de Bayonne, de Vittorio Veneto qui viennent célébrer avec nous les
 70 ans de notre évangélisation. Ils sont tous vivement attendus.

- Nous félicitons et remercions tous les fidèles, qui se sont donnés, se donnent et se donneront pour la
  réussite de notre jubilé diocésain. Tous les groupes de prières sont vivement sollicités.

- Le mois de décembre nous demande de faire une collecte pour nos frères et sœurs de la prison civile.
  L’Economat peut accueillir vos dons. Vous pouvez les confier aussi à l’Aumônier le Père Arnaud C.

- Prions pour le repos des âmes de Alice, Françoise, Cécile et Benoît respectivement mamans des Sœurs
  Hortense ANIOU, Antoinette OGOU, du P. Jean-Baptiste TRAORE, et papa du P. Franck TOKPASSI.

- Les Abbés Aubin LEGBODJOU (à Nantes) et Dieudonné AYHITE (N-D de Vie à Venasque) ont été
  très bien accueillis et nous envoient leurs chaleureuses et cordiales salutations. Prions pour eux.

- L’Abbé Moïse DEGODO est nommé Responsable de la Commission diocésaine pour les vocations.

- Le P. Edgard VIGAN est nommé Aumônier diocésain des Femmes Catholiques.

- Monsieur Célestin TOSSOU est nommé Directeur de notre imprimerie diocésaine.

- Le pagne et les tee-shirts pour le jubilé sont disponibles à l’économat et sur les paroisses. Vous y
  trouverez aussi les images de Notre-Dame de Komiguéa, Reine des familles. En son honneur une
  plaquette vient de paraître au titre suggestif :"La femme qu’il faut".

- Un très beau DVD intitulé "le clocher de la savane" vient d’être réalisé par le CPAV. Il concerne
   l’histoire de notre diocèse.


Quêtes impérées
- 1er dimanche de l’Avent : quête impérée pour la Caritas.
- 3ème dimanche de l’Avent : Quête impérée pour le Sanctuaire national de Dassa.
25 déc : Quête impérée pour l’Archevêché.
31 déc : Quête impérée pour les orphelinats.
4 janv  : Fête de l’Epiphanie : quête impérée pour l’Enfance Missionnaire.



Quelques dates

4 déc        : Conseil Permanent de la Conférence Episcopale à l’Archevêché à 9h 30.

5-8 déc    : Célébration des 70 ans de l’évangélisation au Borgou.

11 déc        : Au séminaire "Providentia Dei".

14 déc     : Messe paroissiale à Gbégourou.        .

19-21 déc    : Visite pastorale à Nima.

22 déc        : Messe de Noël anticipée à l’hôpital de Papanè à 10h.      .

23 déc        : Messe de Noël anticipée à la prison civile à 9h 30.       .

24 déc        : Nuit de Noël à la cathédrale à 22h.       .

25 déc        : Jour de Noël au monastère cistercien : l’Etoile Notre-Dame. Messe à 9h.

27 déc        : A Don Bosco avec l’Enfance Missionnaire.
28 déc        :Fête de la Sainte Famille sur le site marial de Komiguéa avec toutes les familles du diocèse.

31 déc        : 9h 30 : Messe d’action de grâce à l’hôpital de Boko.
          - 24h : Te Deum au Sanctuaire du Christ Rédempteur de l’Homme et Vœux du Nouvel an.
1er janv    : Journée mondiale de la paix.


JOYEUX NOËL ET SAINTE ANNEE 2015 A TOUS.

N.B. Le 2 janvier : Les bureaux de la Curie diocésaine sont fermés.


     

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Doctrine sociale