Un prêtre vous répond

Nos Paroisses

Faire un don

Newsletter

 

 Conseils Pratiques pour le Carême                                                                                                                         
 Le carême pourrait se résumer dans ces 3P : Prière, Pénitence, Partage. Ainsi, là où le péché a abondé la grâce du pardon de Dieu surabondera.
- Confier vos privations à la Caritas de votre paroisse. Souvenez-vous de votre denier de culte dès maintenant et soyez généreux. Ce don est vital pour notre Eglise.

- Lutter résolument contre le tabagisme, l’ivrognerie, l’alcoolisme, la paresse, la culture des grèves sauvages et des revendications peu responsables.

- Ne pas se laisser entraîner et n’entraîner personne aux bals et autres divertissements peu recommandables (films ou cassettes vidéo de violence ou de pornographie). Se dépouiller de la pollution des médias : téléphone portable, internet, télévision, ordinateur, smartphone. "Si tu cesses de vivre dans le silence, tu ne pourras pas converser avec Dieu" (Filoxeno).



- Maîtriser sa langue portée à mal parler des autres. Ne pas écrire des lettres méchantes aux autres. Cultiver des sentiments de joie, de paix, d’amitié et de réconciliation.

-  Arrêter l’utilisation du préservatif. Nos frères sidéens savent et disent clairement que c’est un objet trompeur. Respecter son corps et celui des autres. Rester fidèle à son époux et à son épouse.

-Rencontrer le Seigneur dans le sacrement de pénitence.

- Couper toutes les formes de divinations auprès des féticheurs, marabouts et autres mystificateurs religieux. Ce sont les clients qui résolvent leurs problèmes.

-S’imposer un engagement concret de transmission de la foi en famille (prier le chapelet avec les enfants) et dans son lieu de travail (être ponctuel, honnête et dévoué).

- Participer aux chemins de croix organisés dans les paroisses les vendredis.

- Donner de son temps gratuitement pour sa famille, sa communauté et sa paroisse.

- Visiter les malades, les orphelins et les prisonniers. Ne corrompre personne et ne pas se laisser corrompre.

 - Supporter la chaleur du jour et de la nuit, et les maladies sans trop se plaindre.
    A chacun de discerner ce qui l’encombre, l’alourdit et l’empêche de bien servir le Seigneur. Cela exige des sacrifices d’amour, porte étroite qui conduit vers Dieu.
    Revenir au Seigneur, c’est le but du Carême. Remettons Dieu au centre de nos vies, de nos familles ou de nos communautés respectives. L’amour des parents, l’amour des époux, l’amour des responsables doit ressembler le plus possible à l’amour de Dieu pour les hommes. En tout cela, il s’agit de vivre notre vocation à la sainteté c’est-à-dire d’être des chrétiens qui donnent du temps à Dieu, qui prient, qui se confessent, qui acceptent des sacrifices, qui communient au Corps Sacré du Christ, et qui sont missionnaires et solidaires des pauvres.
    Pendant la communion, avancer vers la Table sainte les bras croisés ou les mains jointes, et non les bras ballants comme si on entrait dans un marché ou dans un cabaret. Que les marguilliers aident gentiment les fidèles qui l’ignorent à avoir une bonne attitude. Pour montrer notre respect envers le Corps du Christ, pourquoi ne pas faire un geste de vénération  (une inclination de tête profonde ou même une génuflexion), juste avant de se présenter devant le prêtre. Et si certains voudraient recevoir le Corps du Christ à genoux, que cela soit possible. Marquons cette période par des attitudes dignes du Seigneur.
    En conclusion, je recommande à chacun d’entrer en carême avec beaucoup de joie et de bonne humeur. "Pour toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage pour que ton jeûne ne soit pas connu de tous"(Mt 6, 7).                                                

+Pascal N’KOUE
Omnium Servus

 

REDECOUVRONS LES OEUVRES DE MISERICORDE


    Redécouvrons les œuvres de miséricorde corporelles: donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts.
    Et n’oublions pas les œuvres spirituelles: conseiller ceux sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et les morts”.
                            Extrait de la Bulle d’indiction “Jubilé de la Miséricorde”.

Bible

Liturgie

Agenda Diocésain

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Doctrine sociale